'Don’t Look Up', juste la fin du monde

Catégorie Popcorn | Cinéma / Publié le 05 Janvier 2022

Il vaut mieux en rire qu’en pleurer. 'Don’t Look Up', le nouveau film d’Adam McKay sur fond d’apocalypse, est une satire acide et survoltée du nombrilisme débile de la société contemporaine. A voir d’urgence en exclusivité sur Netflix.

"Ce film est incontestablement une métaphore puissante de la crise climatique en cours". Dans une interview donnée lundi 4 décembre au journal Le Monde, le climatologue Michael E. Mann tire encore la sonnette d’alarme sur un monde qui reste spectateur du changement climatique actuel. Il a inspiré le personnage principal du film, un scientifique passionné et un peu farfelu joué par Leonardo DiCaprio. Un rôle sur mesure pour la star américaine devenue l’un des visages de la transition énergétique.

Dans 'Don’t Look Up', deux astrophysiciens (Jennifer Lawrence et Lenardo DiCaprio) découvrent qu’une comète se dirige droit sur la Terre, s’apprêtant à anéantir l’humanité. Mais leurs efforts pour prévenir la planète se heurte à l’inaction des politiques et des médias. La météorite de 'Don’t Look Up' c’est le réchauffement climatique d’aujourd’hui. Cette histoire terrifiante, c’est le récit de notre monde moderne, de ses dirigeants, de ses populations, plus enclin à briller devant les médias, à se regarder sur les réseaux sociaux, que d’agir à la hauteur de la catastrophe malgré les alertes scientifiques. Cette farce volontairement exagérée sur l’absurdité de notre époque fait froid dans le dos.

Adam McKay nous offre un film jubilatoire et remarquablement juste. Sa caméra est volatile, ses personnages sont extravagants, ses répliques sont clinquantes, comme pour mieux suivre ce tourbillon égocentrique et matérialiste de notre époque. Il y a du 'Mars Attacks!' dans cette satire mordante, mais aussi du 'Dr. Folamour' et du 'Brazil', tant le film jongle entre les genres, entre le rire et l’effroi, la folie et l’émotion. Le réalisateur américain, qui sortait de deux films majeurs ('The Big Short' en 2015 et 'Vice' en 2018), signe son film le plus abouti. Il est aidé par un casting exceptionnel. Car 'Don’t Look Up' est admirablement joué. Le trop rare Leonardo DiCaprio ('Once Upon a Time…in Hollywood' de Quentin Tarantino en 2019 et 'The Revenant' de Alejandro González Iñárritu en 2015) est comme toujours remarquable. À ses côtés, Jennifer Lawrence en scientifique devenue activiste révoltée brille par son naturel. Plus extravagants, Meryl Streep, Cate Blanchett et Jonah Hill sont déments mais très justes en monstres politiques et médiatiques. Sans oublier Mark Rylance, glaçant en gourou sous Xanax de la Silicon Valley et Ariana Grande désarmante de superficialité en star de la musique. Ils composent un tableau sidérant, mais plutôt réalistes. Et ça c’est assez terrifiant. Oui, le monde ne tourne pas rond.

Don't Look Up – 90%
De Adam McKay
Avec Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Meryl Streep, Jonah Hill...
Genre: Drame
Durée: 2h22
Visa: No
Synopsis: Deux astrophysiciens anonymes s'embarquent dans une gigantesque tournée médiatique pour prévenir l'humanité qu'une comète se dirige vers la Terre et s'apprête à la détruire.

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Cinéma

commentez cet article

Prochainement

La Isla Unplugged

Top de la semaine

Top du mois

2184 vues
Le 'cri' poignant de Saodaj’
1487 vues
Les 3 vidéos La Isla TV les plus regardées (...)
788 vues
'Don’t Look Up', juste la fin du monde
601 vues
[60 secondes] Kan, le génie de la récup', s'expose (...)

Top 2022

1
2184 vues
Le 'cri' poignant de Saodaj’
2
788 vues
'Don’t Look Up', juste la fin du monde