'Doctor Sleep', sur les traces de 'Shining'?

Catégorie Popcorn | Cinéma / Publié le 15 Novembre 2019

De toutes les adaptations de Stephen King, ‘The Shining’ ('Shining' en VF, 1980) reste de très loin la plus réussie. Le film de Stanley Kubrick, sommet absolu du film d’épouvante, est pourtant l’une des rares adaptations reniées par le ‘maître de l’horreur’ himself. Cette semaine sort dans les salles mauriciennes sa suite officielle, ‘Doctor Sleep’, adaptée du roman éponyme de Stephen King sorti en 2013. Derrière la caméra? Mike Flanagan, le showrunner de l’exceptionnelle première saison de ‘The Haunting of Hill House’, devenu depuis la nouvelle coqueluche du cinéma d’horreur, a la lourde tâche de succéder au plus grand réalisateur de l’histoire du cinéma moderne. Oui, la comparaison est risquée. Et non, Mike Flanagan n’est pas Stanley Kubrick!

Le réalisateur américain de 41 ans, dont la ‘hype’ actuelle lui permet d’endosser ici une triple casquette rarissime (réalisateur, monteur et scénariste) signe, non sans panache, cette suite tant attendue de ‘The Shining’… et il a semble-t-il travaillé en étroite collaboration avec Stephen King. Car, si Stanley Kubrick avait eu la bonne idée de se détacher de l’univers paranormal du romancier pour en faire un film d’horreur absolu et réaliste, Flanagan a choisi (?) de rester fidèle à l’univers fantastique cher à Stephen King.

Habilement réalisé, ‘Doctor Sleep’ vaut surtout pour son atmosphère, appuyée et faussement rassurante (typique du romancier), et ses clins d’œil (appuyés eux-aussi) au film de Kubrick (notamment dans un final en mode ‘revival’ assez plaisant dans l’Overlook Hotel ). L’histoire (à lire plus bas) débute quelques mois après le massacre de ‘The Shining’, et s’intéresse à la vie de l'extra-sensible Dan Torrance (l’enfant lors du drame à l’Overlook Hotel, devenu adulte et alcoolique), interprété par un Ewan McGregor qui porte le film. Formellement impeccable, le film de Mike Flanagan oublie quelques ingrédients de base: on frissonne trop rarement et les enjeux narratifs sont assez faibles. C'est bien dommage, car, à l’image de ‘The Haunting of Hill House’, le film prend son temps pour présenter ses personnages et créer une tension palpable presque envoûtante. Reste que ce ‘Doctor Sleep’ est finalement un petit exploit pour Flanagan: il réussit à honorer ses écrasants tuteurs – King et Kubrick –, presque à les réconcilier, tout en y insufflant sa propre personnalité. Chapeau.

Doctor Sleep – 75%
De Mike Flanagan
Avec Avec Ewan McGregor, Rebecca Ferguson, Kyliegh Curran...
Genre: Horreur
Durée: 2h32
Visa: -12
Synopsis: Encore profondément marqué par le traumatisme qu'il a vécu, enfant, à l'Overlook Hotel, Dan Torrance a dû se battre pour tenter de trouver un semblant de sérénité. Mais quand il rencontre Abra, courageuse adolescente aux dons extrasensoriels, ses vieux démons resurgissent. Car la jeune fille, consciente que Dan a les mêmes pouvoirs qu'elle, a besoin de son aide : elle cherche à lutter contre la redoutable Rose Claque et sa tribu du Nœud Vrai qui se nourrissent des dons d'innocents comme elle pour conquérir l'immortalité...

Scéances:
  • Star - Caudan (Port Louis): (contacter le cinéma pour les horaires)
  • Star - La Croisette (Grand Baie): (contacter le cinéma pour les horaires)
  • Star - Bagatelle: (contacter le cinéma pour les horaires)
Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Cinéma

commentez cet article

Film of the week

83%

Top de la semaine

Top du mois

1604 vues
Les révélations sidérantes de 'Seaspiracy'
1390 vues
'Woke', Vincent Brasse en plein cœur
1041 vues
'Dan Bwa', la fête mauricienne selon Babani Soundsystem
904 vues
'Godzilla vs. Kong', gigantesque délire
878 vues
Dansez avec le nouveau Jungle !
876 vues
'The Dissident', magistral documentaire sur l’affaire Khashoggi
840 vues
De Bombay à New-York avec Davesar
823 vues
Prix Pritzker 2021: le bien-être l’emporte sur les paillettes
801 vues
'Le Serpent': De la Hippie Trail à la Freak (...)
793 vues
'Akelarre' met le feu au bûcher

Top 2021

1
1604 vues
Les révélations sidérantes de 'Seaspiracy'
2
1390 vues
'Woke', Vincent Brasse en plein cœur
3
1041 vues
'Dan Bwa', la fête mauricienne selon Babani Soundsystem