‘La Mule’: Le retour du grand Clint Eastwood

Catégorie Popcorn | Cinéma / Publié le 31 Janvier 2019

C’est en lisant un article du New-York Times sur la vie de Leo Sharp que Clint Eatswood a eu l’idée de ‘La Mule’. Son dernier film, sorti le 14 décembre aux Etats-Unis, est arrivé ce mercredi dans les cinémas mauriciens. 11 ans après le sublime 'Gran Torino', Clint Eastwood, réalisateur prolifique (un film par an en moyenne) mais désormais acteur discret, revient devant la caméra. Un événement.

Les 3 derniers films de Clint Eastwood (‘15h17 pour Paris’, ‘Sully’, ‘American Sniper’ - tous inspirés d’une histoire vraie), avaient agacés par leur manque de finesse et leur excès de patriotisme. ‘La Mule’ est un retour à plus de simplicité. Dans cette histoire de papy confronté à des narcotrafiquants, on pense inévitablement à 'Gran Torino', dernier chef d’œuvre en date du réalisateur américain de 88 ans. Inspiré de la vie de Leo Sharp (Earl Stone dans le film), vétéran de la Seconde Guerre mondiale, devenu dans les années 80 le transporteur de drogue le plus âgé et le plus prolifique du Cartel de Sinaloa, ‘La Mule’ est un road-movie beau et touchant, qui fait montre d’une autodérision remarquable. Face à la jeunesse triomphante d’Hollywood: les seconds rôles sont célèbres (Bradley Cooper, Laurence Fishburne, Michael Peña, Andy Garcia et Alison Eastwood, la fille de Clint) mais effacés; c’est bien Clint Eastwood, impeccable comme toujours, qui crève l’écran. Magnétique et émouvant, il est de tous les plans de ce film crépusculaire. Touché. Un pur moment de cinéma.

La Mule – 79%
De Clint Eastwood
Avec Clint Eastwood, Bradley Cooper, Laurence Fishburne
Genre: Drame, Biopic
Durée: 2h
Visa: +15, Interdit aux moins de 15 ans
Synopsis: À plus de 80 ans, Earl Stone est aux abois. Il est non seulement fauché et seul, mais son entreprise risque d'être saisie. Il accepte alors un boulot qui – en apparence – ne lui demande que de faire le chauffeur. Sauf que, sans le savoir, il s'est engagé à être passeur de drogue pour un cartel mexicain. Extrêmement performant, il transporte des cargaisons de plus en plus importantes. Ce qui pousse les chefs du cartel, toujours méfiants, à lui imposer un "supérieur" chargé de le surveiller. Mais ils ne sont pas les seuls à s'intéresser à lui : l'agent de la DEA Colin Bates est plus qu'intrigué par cette nouvelle "mule". Entre la police, les hommes de main du cartel et les fantômes du passé menaçant de le rattraper, Earl est désormais lancé dans une vertigineuse course contre la montre...

Scéances:
  • Star - La Croisette (Grand Baie): 11h00, 14h00, 18h00 et 21h00
  • Star - Bagatelle: 11h00, 14h00, 18h00 et 21h00
  • Star - Caudan (Port Louis): 11h00, 13h15, 13h45, 18h15, 21h00 et 21h15
Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Cinéma

commentez cet article

Film of the week

91%

Top de la semaine

Top du mois

4128 vues
AnneGa, la future pop star mauricienne
2526 vues
Natty Gong en freestyle dans les rues de Londres (...)
2142 vues
Roots Blakarol, vibrations reggae de Camp Carol sur le (...)
1474 vues
Le Beau Plan Creative Park aux couleurs de Dreamers (...)
1396 vues
Les nouvelles étoiles de Konpoz to Lamizik
1358 vues
Le tour du monde musical de Jason Heerah
1192 vues
Realiz to bann rev, ‘l’hymne à la motivation’ d’Osmosis (...)
1107 vues
La finale de tous les espoirs
955 vues
Fridays for Future Mauritius, dans le sillage de Greta (...)
781 vues
NCA, le street artist écolo

Top 2019

1
5771 vues
Le nouveau clip très ‘hot’ de Saodaj’
2
5139 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
3
4200 vues
‘Serenity’, magnifique flop