'Midnight Mass', emporté par la vie

Catégorie Popcorn | Série / Publié le 06 Octobre 2021

La nouvelle création de Mike Flanagan, référence Netflix des séries d’horreur, est un petit bijou façonné depuis 10 ans. Lumières sur 'Midnight Mass' ('Sermons de Minuit' en VF) disponible sur la plateforme depuis fin septembre.

Mike Flanagan a basculé dans un nouveau monde depuis le succès de 'The Haunting of Hill House' en 2018. Sa série. Crédité comme showrunner, réalisateur, scénariste et producteur, il est devenu la star du genre horrifique. A juste titre, tant cette série, narrativement et visuellement somptueuses, a frappé les esprits. Encensée par les critiques 'The Haunting of Hill House' s’est transformée en une anthologie, dont l’opus 2, 'The Haunting of Bly Manor', est sorti en octobre 2020. 'Midnight Mass', dévoilée la semaine dernière sur Netflix, est le projet le plus personnel de Mike Flanagan; une histoire à la thématique délicate qu'il peaufine depuis 10 ans. Fini les maisons hantés, place à Crockett Island une petite île au large de la côte américaine où son village (environ 100 habitants) se retrouve chamboulé par l’arrivée d’un nouveau prêtre qui fascine autant qu’il dérange. Le réalisateur de 'Dr Sleep' (la suite de 'The Shining') multiplie encore ici les casquettes de showrunner, réalisateur, scénariste et producteur. Ses images sont magnifiques, et comme toujours, certaines séquences saisissent par leur intensité. C’est la signature de Mike Flanagan: créer des atmosphères fortes et rassurantes, toujours en huis-clos… pour mieux surprendre son public.

Avant d’être une série d’horreur, 'Midnight Mass' est un drame intime, une réflexion sur la religion, la mort. Elle questionne notre foi, nos croyances, nos pulsions, la nature humaine... De longs monologues, de récurrentes citations de la bible, offrent différents regards, en prenant son temps. C’est presque un chemin de croix (qui laissera sur la route quelques spectateurs) parsemé de fulgurances. C’est parfois lent, mais c’est là la beauté de cette série qui entre dans le cœur de ses personnages avec une profonde spiritualité. Et la magnifique musique des Newton Brothers élève la réflexion. Les acteurs fétiches du réalisateur, Henry Thomas ('E.T.') et Kate Siegel (femme du réalisateur, présente sur tous ses films), sont bien là, tout comme Annabeth Gish et Rahul Kohli (dans le rôle du shérif), mais c’est le méconnu Hamish Linklater qui crève l’écran. L’acteur américain endosse la soutane du prêtre avec un charisme troublant. Ses sermons sont impressionnants. Son regard est troublant. On est emporté…jusqu’à la folie d’un final extatique. Ce n'est pas Stephen King, le maître de l'horreur, qui dira le contraire. Il s'est exprimé cette semaine à propos de la série: "Mike Flanagan a créé un conte horrifique dense, magnifiquement réalisé qui atteint le paroxysme de l’horreur dans son 7e et dernier épisode". La messe est dite.


Victor Genestar - Le Passionné
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Série

commentez cet article

Film of the week

71%

Top de la semaine

Top du mois

1286 vues
De Negro Pou Lavi à Otentik Groove, hommage à (...)
1186 vues
Les nouvelles couleurs des hôtels Attitude
1185 vues
Heroes Fall last, le punk-rock à la sauce mauricienne
1145 vues
'Mourir peut attendre', pour l'amour du cinéma
1011 vues
L’île Maurice fête le cinéma européen
962 vues
Avec 'Tipa', Ribongia poursuit son hommage à La Réunion... (...)
907 vues
'Midnight Mass', emporté par la vie
777 vues
[Vidéo] We Love Maurice 8 | Mono x Ashlyn (...)
722 vues
Lady Gaga et Tony Bennett, un duo jazz qui (...)
721 vues
Google Earth tremble avec 'The Billion Dollar Code'

Top 2021

1
5293 vues
Two Motions, le nouveau duo électrique made in Mahébourg
2
2756 vues
Balade dans la nuit de Port-Louis avec Junior Marina
3
2529 vues
D’Eau Coulée à Paris, le nouveau monde de Greg