'Nightmare Alley', la masterclass de Guillermo del Toro

Catégorie Popcorn | Cinéma / Publié le 10 Février 2022

Le nouveau film de Guillermo del Toro ne sortira pas en salles à Maurice. La nouveauté de la semaine? 'Moonfall' de Roland Emmerich, blockbuster de science-(très) fiction à qui l’on décerne la palme du film le plus débile de la galaxie. Revenons aux choses sérieuses. 'Nightmare Alley', mené d'une main de maître et en lice pour les Oscars (dont celui du meilleur film), confirme le nouveau statut du réalisateur mexicain proclamé roi des enchanteurs.

Les premières minutes passées à parcourir cette 'Nightmare Alley' sont envoutantes. Le personnage de Bradley Cooper, en fuite, y trouve son refuge, se fondant dans les décors du cirque, côtoyant une panoplie de freaks et de bonimenteurs, participant à des shows destinés à s’évader le temps d’un spectacle bricolé. Cette nouvelle adaptation du roman 'Le Charlatan' (1946) de William Lindsay Gresham, déroule une mécanique assez prévisible, mais parfaitement huilée. Guillermo del Toro délaisse ses monstres fantastiques, pour d’autres créatures tout aussi féroces, les hommes. Son 'Nightmare Alley' est un film noir, une plongée en apnée dans les années 40, dans cette foire aux monstres qu’il semble avoir façonnée comme un bijou. Des décors aux costumes, de la photographie à la direction artistique, tout y est impeccable, monté comme un grand spectacle dont Bradley Cooper serait le maître de cérémonie, tirant ses ficelles, distillant son poison, entouré d’un casting de seconds rôles éblouissants.

Après le sacre de son dernier film, 'La forme de l’eau' (Oscars du meilleur film et du meilleur réalisateur en 2018), le réalisateur mexicain estampillé maître du fantastique depuis le formidable 'Le Labyrinthe de Pan' (2006), prouve une fois encore qu’il fait partie des meilleurs créateurs d’atmosphère d’Hollywood. Somptueux.

Nightmare Alley – 83%
De Guillermo del Toro
Avec Bradley Cooper, Cate Blanchett, Toni Collette, Willem Dafoe, Rooney Mara...
Genre: Drame
Durée: 2h31
Visa: No
Synopsis: Alors qu’il traverse une mauvaise passe, Stanton Carlisle débarque dans une foire itinérante et parvient à s’attirer les bonnes grâces d’une voyante, Zeena et de son mari Pete, une ancienne gloire du mentalisme. S’initiant auprès d’eux, il voit là un moyen de décrocher son ticket pour le succès et décide d’utiliser ses nouveaux talents pour arnaquer l’élite de la bonne société new-yorkaise des années 40.

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Cinéma

commentez cet article

Actuellement

La Isla Unplugged

Film of the week

72%

Nos critiques

72%
de Robert Eggers
83%
de Guillermo del Toro
65%
de Matt Bettinelli-Olpin, Tyler Gillett
90%
de Adam McKay
93%
d'Alfonso Cuaron
Dans les salles

Top de la semaine

Top du mois

1364 vues
Le nouveau clip de Saodaj’ ouvre les cicatrices du (...)
1026 vues
Rafiki prend la vibe Dancehall de Tamarin
906 vues
La Dream Team de Ribongia sur 'Mon kèr'
817 vues
Ila Rio et Megggi en mode Urbex sur la (...)
695 vues
Trou d’Eau Douce, capitale authentique de la littérature mauricienne
693 vues
[Vidéo] Gavin Poonoosamy et son rêve pour le festival (...)
693 vues
Le retour de la fête selon La isla social (...)
680 vues
Les ruines de Belle Mare sortent de l’ombre
661 vues
'The Northman', l'épopée de Robert Eggers
651 vues
L’engagement d’Attitude récompensé

Top 2022

1
2775 vues
Le 'cri' poignant de Saodaj’
2
2034 vues
"C'est tombé du ciel !", Ken Zo raconte la (...)
3
2021 vues
Trap à fond dans la Cité Kennedy avec General (...)