'Poussière', le nouveau clip de Grèn Sémé entre La Réunion et Paris

Catégorie Musique | Le clip de la semaine / Publié le 31 Octobre 2019

Grèn Sémé nous emmène en voyage ! De l'océan Indien à la France, le groupe réunionnais –, formé en 2006 et composé de Carlo De Sacco (Tambour, Voix), Bruno Cadet (Guitare), Mickaël Beaulieu (Claviers), Rémi Cazal (Synths) et Germain Lebot (Batterie) – fait se rencontrer maloya et musique occidentale. Résultat, un maloya nouvelle génération, ''évolutif'', original et riche – mêlant séga, salèg, chanson française, raggae et musique indienne –, qui leur vaudra le prix 'Alain Peters' au festival Sakifo en 2012. Articulée autour des textes et des compositions de Carlo De Sacco, la musique de Grèn Sémé prône la diversité et propose à chaque titre un voyage poétique ''cassant les codes et se moquant des frontières,'' nous dit Carlo de Sacco. Après un premier album, 'Grèn Semé' sorti en 2013, puis un deuxième, ‘Hors Sol’ en 2016, Grèn Sémé dévoile cette année son nouvel EP dont la sortie est prévue pour le 8 novembre. Excellente mise-en-bouche de cette sortie, le single 'Poussière', réalisé en collaboration avec l’auteur-compositeur-interprète franco-rwandais, Gaël Faye. 'Poussière' est notre clip de la semaine. 

Réalisé par les réunionnais Romain Philippon et Samuel Malka – le duo signe ainsi son troisième clip pour Grèn Sémé –, le clip ‘Poussière’ se veut être la représentation d’une ''ville monde''. ''Nous voulions filmer un endroit suffisamment abstrait pour que tout le monde puisse s’y retrouver'', nous explique Romain Philippon. ''Gaël Faye étant parisien, et les paroles de la chanson évoquant l’Afrique du Sud, nous avons souhaité mélanger ces univers, et évoquer des lieux connus de tous, sans jamais devenir précis.'' Pari réussi pour les deux réalisateurs ! Le clip, tourné entre Paris et La Réunion est une belle escapade mystique tout en poésie dont le style navigue entre ''le documentaire, les images volées d’un carnet voyage et l’esthétique de l’univers musical.'' Une pépite, où le slam poésie de Carlo De Sacco et de Gaël Faye rencontre la spontanéité des acteurs et danseurs amateurs du clip. A l’image des paroles du titre le clip invite ainsi à un beau mélange de culture et établit ainsi une nouvelle passerelle visuelle entre La Réunion et La France. ''Nous soulignons souvent nos différences, de cultures, de couleurs ou autres... peut-être parce que nous sommes dans une certaine crise identitaire liée à cette mondialisation forcée. Nous avons pourtant tellement de choses en commun. Le voyage permet de le remarquer,'' précise Carlo de Sacco. Magique ! 

Regardez le clip 'Poussière' de Grèn Sémé: 


Aniouta COTEGAH - Juste la fin du monde
Jeune, libre et impertinente, avec Aniouta Cotegah le futur c'est maintenant. La nouvelle vague? Sa passion. Son idole? Xavier Dolan, forcément.

Autres articles Musique et Le clip de la semaine

commentez cet article

Prochainement

DREAMERS 11

On écoute

83%

Top de la semaine

Top du mois

6823 vues
Top 10 des meilleurs films en 2019
4960 vues
Top 10 des meilleurs sons en 2019
952 vues
L’expérience immersive d’Evan Sohun et Julie Stephen Chheng
950 vues
Guimero, l’artiste 100% geek
948 vues
Skizofan, le slam dans l’âme
945 vues
'Marriage Story', symbole de la domination de Netflix
831 vues
Respirez, voilà le plus grand mur vert d’Europe
781 vues
Urban Village, le groupe de Soweto qui monte !
725 vues
'Hoohoohoo Hahaha', revoilà Jacques !
721 vues
'The Mandalorian' lance l’aventure Disney +

Top 2020

1
948 vues
Skizofan, le slam dans l’âme
2
725 vues
'Hoohoohoo Hahaha', revoilà Jacques !
3
622 vues
Tame Impala is 'Lost in Yesterday’