'Scary Stories', une nouvelle page pour Guillermo del Toro

Catégorie Popcorn | Cinéma / Publié le 22 Août 2019

La nouvelle saga d’horreur (si le box-office le veut bien) produite par le mastodonte Guillermo del Toro (Le Labyrinthe de Pan) s’appelle ‘Scary Stories’. Aucun rapport avec ‘Scary Movies’, la parodie des frères Wayans. ‘Scary Stories’, en mode retro et hommage aux classiques du genre, veut raconter des histoires qui font peur. Vraiment ?

Réalisé par André Ovredall - norvégien devenu (relativement) célèbre sur son dernier film particulièrement glauque tourné intégralement dans une morgue (The Jane Doe Identity) -, ‘Scary Stories’ séduit d’emblée par son atmosphère très Pop, entre un roman de Stephen King et un épisode de ‘Stranger Things’. Le décor est vite planté : 1968, le soir d'Halloween (Michael Myers en moins). Village retiré des Etats-Unis. Entre un drive-in et une maison hantée, une bande d’amis lycéens s’amuse à se faire peur. Problème : ils tombent sur un livre aux histoires terrifiantes qui s'écrivent toutes seules (sic) et qui deviennent bien réelles. Un scénario cousu de fil blanc, adapté d’une série de livres pour enfants et adolescents à succès écrits par Alvin Schwartz (Scary Stories to Tell in the Dark) dont Guillermo del Toro est un fan absolu, et prétexte idéal à une succession d'épisodes horrifiques mettant en scènes les pires cauchemars de chaque protagoniste.

On pense forcément au manga ‘Death Note’ pour l’aspect écrit qui devient réel ou encore à la série 'Tales of the crypt' et ses histoires à 'dormir debout'. ‘Scary Stories’ surfe surtout sur la vague née du ‘It’ version 2017. Le film de l’argentin Andrés Muschietti adapté du roman de Stephen King est devenu la nouvelle machine à fric d’Hollywood (‘It : chapter 2’ sortira en septembre). Les ingrédients sont identiques : plastique impeccable, atmosphère retro appréciable, casting très 'teen' et 'geek', frissons à intervalles réguliers. Petit hic : à l’image de ‘It’, ‘Scary Stories’ joue sur les effets (trop) spéciaux et use de cordes trop grosses pour faire peur et intriguer. Dommage, car l'emballage avait belle allure. Le film touchera son public:  les (très) jeunes fans de films d’horreur.

Scary Stories – 69%
De André Øvredal
Avec Zoe Margaret Colletti, Michael Garza, Gabriel Rush...
Genre: Horreur
Durée: 1h51
Visa: -12
Synopsis: Dans un manoir abandonné, un groupe de jeunes trouve un livre qui raconte des histoires terrifiantes. Mais cette trouvaille n’est pas sans conséquence : la lecture du livre permet à ses effroyables créatures de prendre vie… La petite ville va alors faire face à une vague de morts particulièrement atroces...

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Cinéma

commentez cet article

Prochainement

DREAMERS 11

Film of the week

81%

Nos critiques

81%
de Sam Mendes
93%
d'Alfonso Cuaron
36%
de Julius Onah
97%
de Kathryn Bigelow
74%
de Matt Brown
Dans les salles

Top de la semaine

Top du mois

6849 vues
Top 10 des meilleurs films en 2019
5028 vues
Top 10 des meilleurs sons en 2019
1033 vues
Skizofan, le slam dans l’âme
983 vues
L’expérience immersive d’Evan Sohun et Julie Stephen Chheng
974 vues
Guimero, l’artiste 100% geek
967 vues
'Marriage Story', symbole de la domination de Netflix
807 vues
Urban Village, le groupe de Soweto qui monte !
791 vues
'Hoohoohoo Hahaha', revoilà Jacques !
759 vues
La Grande Guerre selon Sam Mendes
665 vues
Tame Impala is 'Lost in Yesterday’

Top 2020

1
1033 vues
Skizofan, le slam dans l’âme
2
791 vues
'Hoohoohoo Hahaha', revoilà Jacques !
3
759 vues
La Grande Guerre selon Sam Mendes