‘The Order’, sociétés secrètes et gros délire

Catégorie Popcorn | Série / Publié le 20 Mars 2019

Le 7 mars dernier, Netflix sortait la nouvelle série ‘The Order’, créée par Dennis Heaton (‘Ghost Wars’). Au programme de la magie noire, des loups garous et des sociétés secrètes, tout ça au sein de l’université fictive de Belgrave… la série aux allures de ‘Teen Wolf’ (Jeff Davis) a de quoi faire rêver les fans d’’Harry Potter et de ‘Twilight’… et en effrayer plus d’un ! Heureusement, ‘The Order’, pourtant commercialisée comme une série dramatique et d’horreur, ne se prend pas au sérieux et séduit par son ton décalé.

‘The Order’ raconte l’histoire de Jack Morton, étudiant à l’université de Belgrave qui veut absolument rejoindre le club très fermé de The Order of Blue Rose. Selon Jack et son grand-père, ce club serait la raison du suicide de sa mère que Jack souhaite venger. Fraichement arrivé sur le campus, il va tout faire pour percer le mystère.

Si le scénario, sur fond de battle entre magiciens et loups garous, peut paraître absurde, son traitement narratif et visuel, de plus en plus original au fil des épisodes, tient largement la route. Comme on peut s’y attendre avec ce genre de série teenage, ‘The Order’ accumule volontairement les stéréotypes et les clichés. On nage en plein délire, et on pense à ‘The Skulls’, le slasher movie qui surfait sur les mystères des sociétés secrètes dans les universités américaines. L’atmosphère de campus US, le cadre narratif plutôt séduisant, et des acteurs convaincants (Jake Manley en tête - Heroes Reborn), donnent de la consistance à l’histoire. Propulsée par une intrigue prometteuse, ‘The Order’ ne séduira pas particulièrement dans le registre horrifique. Visuellement très kitsch et souvent parodique, la série prend le contre-pied d’un ‘Twilight’, et convainc grâce à son humour décalé et son impertinence. Au final, une petite série un peu fauchée mais étonnamment sympathique.

Regardez la bande annonce de 'The Order': 


Aniouta COTEGAH - Juste la fin du monde
Jeune, libre et impertinente, avec Aniouta Cotegah le futur c'est maintenant. La nouvelle vague? Sa passion. Son idole? Xavier Dolan, forcément.

Autres articles Popcorn et Série

commentez cet article

Actuellement

DREAMERS X

Film of the week

80%

Top de la semaine

Top du mois

5045 vues
Le nouveau clip très ‘hot’ de Saodaj’
1982 vues
Le nouveau single d’Oeson, made with love
1740 vues
Linley Morvan dévoile un magnifique premier clip, ‘Sleepless Nights’
1609 vues
Morigan, du sang neuf sur la scène rock mauricienne!
1453 vues
L'Atelier Mo'Zar au Brésil: de l'amour et de la (...)
1434 vues
Rain et Jason Lily, ou la naissance du ‘Kreol (...)
1423 vues
Paris to Moris, la collab express entre Natty Gong (...)
1270 vues
Cool comme Raoul Rampare
1221 vues
Sheryl Smith, pour l’amour du théâtre
1145 vues
Quand la fête de la musique se fête enfin (...)

Top 2019

1
5045 vues
Le nouveau clip très ‘hot’ de Saodaj’
2
4879 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
3
3824 vues
‘Serenity’, magnifique flop