'The Tomorrow War', la guerre est déclarée

Catégorie Popcorn | Cinéma / Publié le 05 Août 2021

Le projet est colossal. Le résultat est divertissant. 'The Tomorrow War' tête d’affiche 2021 (contre toute attente) d’Amazon Prime dans la catégorie blockbuster de science-fiction tendance familiale, ne casse pas la baraque. Loin de ses brillants modèles: 'The Terminator' de James Cameron et 'Edge of Tomorrow' de Doug Liman… mais finalement très plaisant à regarder.

L’anecdote est édifiante pour les salles obscures: Prévu initialement au cinéma pour l'été US 2021, 'The Tomorrow War' est finalement acquis par Amazon Prime contre un chèque de 200 millions de dollars à la Paramount. Les cinémas, pourtant quasiment tous ouverts (sauf à Maurice), sont dans l’ombre des plateformes de streaming. 'The Tomorrow War' a choisi son camp et est depuis juillet "l’événement" de la plateforme de Jeff Bezos. 

Dommage, car ce genre de film, qui plus est de science-fiction, s’expérimente de préférence dans une salle obscure. Le film de Chris McKay est son premier film "live', après plusieurs épisodes de la série à succès 'Robot Chicken' puis 'Lego Batman, le film'. Son histoire intrigue d'entrée de jeu: Le monde apprend soudainement (en pleine finale de coupe du monde au Quatar) que la fin du monde aura lieu en 2051 suite à une guerre contre des extraterrestres. Des civils sont alors envoyés dans le futur - à l’abattoir - pour combattre l’ennemi. Dit comme ça, ça peut paraître ridicule... Et pourtant, sur 140 minutes menées sans temps mort, l’habile Chris McKay rend la menace réaliste et ne manque pas d’ambition: son film est pensé comme un grand film familial aux accents dramatiques. Une formule ambitieuse à la 'Avatar', l’originalité en moins, le sang en plus.

'The Tomorrow War' réussit là où son rival chez Netflix - l’impressionnant et outrancier 'Army of the Dead' de Znack Snyder -, échoue. Moins fun, mais au scénario un peu plus subtil (pas difficile) et abouti, 'The Tomorrow War' a tous les ingrédients d’un bon film de science-fiction.

C’est le comédien Chris Pratt, star soudaine depuis 'Les Gardiens de la Galaxie', qui endosse le rôle de bon (?) père de famille parti en mission-suicide. Et il assure, tout comme le reste du casting (Yvonne Strahovski, J.K. Simmons), très solide, sans coups d’éclats. A l’image du film, formaté pour passer un bon moment. Puis on passe à autre chose…


The Tomorrow War – 71%
De Chris Mckay
Avec Chris Pratt, Yvonne Strahovski, J.K. Simmons...
Genre: Science-Fiction
Durée: 2h20
Visa: -12
Synopsis: Le monde est stupéfait lorsqu’un groupe de voyageurs arrive du futur – précisément de l’année 2051 - pour délivrer un message urgent: dans 30 ans, l’Humanité va perdre une guerre d’envergure mondiale contre une espèce d’aliens meurtrière venue détruire notre civilisation. Le seul moyen de survivre à cette attaque extraterrestre est de faire transporter des soldats et civils du monde d’aujourd’hui trente ans plus tard pour lutter contre cette invasion alien. Parmi les recrues, Dan Forester, père de famille et professeur au lycée. Dan fait équipe avec une brillante scientifique et son père pour réécrire l’avenir de la planète.

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Cinéma

commentez cet article

Top de la semaine

Top du mois

885 vues
Avec 'Tipa', Ribongia poursuit son hommage à La Réunion... (...)
676 vues
La Isla 2068 reportée au samedi 21 mai 2022
593 vues
[vidéo] La Citadelle de Port-Louis ressuscite avec We Love (...)
553 vues
[60 secondes] Brian Lamoureux et son mur de Port-Louis
538 vues
'Biohackers', les nouveaux pirates

Top 2021

1
5196 vues
Two Motions, le nouveau duo électrique made in Mahébourg
2
2695 vues
Balade dans la nuit de Port-Louis avec Junior Marina
3
2467 vues
D’Eau Coulée à Paris, le nouveau monde de Greg