'Zistwar Fer Per', le single ensorçelant de Babani Soundsystem

Catégorie Musique | Le son de la semaine / Publié le 19 Mai 2020

Séga typique, musique électronique et enchantement. Montez le son, c’est Babani Soundsystem! Depuis ses débuts en 2017, la formation musicale du label Babani Records est devenue une référence majeure de la scène électronique mauricienne. Passé par Dreamers 8, Nou Le Morne, le Kaz’Out, The Primative O… mais aussi du côté de la Réunion à la Cité des Arts et au lOMMA, Babani Soundsystem dévoile (enfin) son premier single, 'Zistwar Fer Per'. Envoûtement assuré! 

''Nous mélangeons les instruments traditionnels aux 'machines' comme les sampleurs ou synthétiseurs, tout en projetant des images faisant partie de notre univers'', nous raconte le groupe. Sur scène, Babani Soundsystem est composé d’Avneesh, Ayef, Gary Mach et Woréka. A chaque live, le groupe donne tout, souvent accompagné d’une performance audiovisuelle assez impressionnante. Leur mission? Redonner de la valeur aux musiques de l’océan Indien et au séga typique en l’alliant à la modernité de la musique électronique. Un mélange explosif. ''Le projet Babani Soundsystem a été créé sur l'envie de réimaginer la musique de l'océan Indien et d'en faire quelque chose qui nous parle et qui corresponde à notre vision. Chaque membre du groupe est arrivé avec des influences et des couleurs différentes. Ce qui nous relie sans doute c'est notre musique locale et c'est ce mélange qui a créé notre son. Un peu à l'image de Maurice, où beaucoup de choses sont des résultats de mélanges. Certaines personnes s'étonnent quand on leur dit que nous faisons du séga. Nous avons conscience que ce n'est pas ce qu'on pourrait entendre d'habitude mais cela reste notre interprétation de cette musique qui nous a été transmise. Nous en faisons quelque chose qui nous ressemble.'' 

Avec 'Zistwar Fer Per', la magie continue d’opérer. Le son, à la fois doux et sombre, évoque les légendes urbaines de l’île, ses créatures nocturnes... ''Les adultes racontaient souvent ce genre d’histoires aux enfants pour les effrayer et pour qu'ils restent sages. C'est un clin d'œil aux traditions mauriciennes, mais il décrit également métaphoriquement des rassemblements nocturnes où les esprits sont réveillés par le son des percussions traditionnelles. Comme nous avons grandi, nous n'avons plus peur de sortir la nuit et faire la fête.'' Sur le titre, en plus de la production électronique, on retrouve la ravanne, le tama – un instrument à percussion originaire de l’Afrique de l’est –, la maravanne, le triangle, le caxixi et le MS-20 – un synthétiseur analogique!

''Il s'agit de notre premier single. A la base c'était un morceau instrumental qui avait été mis de côté. Nous ne savions pas vraiment quoi en faire. Quand Daniel Monaco (NDLR : cinquième membre du groupe, basé à Amsterdam) est venu à Maurice pour une résidence nous avons décidé de ressortir tous nos projets dont celui-ci. Par la suite Gary Mach a écrit ces paroles qui nous ont aidé à donner une vraie direction au morceau. Nous avons fait appel à Norbert Planel pour certaines percussions. Il a apporté son expérience électro avec les synthés obscurs qui donnent la couleur et l'ambiance que l'on voulait'', nous précise le groupe. 

Le titre est accompagné d’une belle illustration signée Guimero (voir son live pour Dreamers, La Garden Party 2) et inspirée des paroles et de l’ambiance obscure du morceau. Un clip prochainement? ''Oui, le clip de 'Zistwar Fer Per' est en préparation, toujours avec Guimero. Et des remixes du single par d'autres artistes arriveront très bientôt.'' Zistwar à suivre! 

Ecoutez 'Zistwar Fer Per' de Babani Soundsystem:


Aniouta COTEGAH - Juste la fin du monde
Jeune, libre et impertinente, avec Aniouta Cotegah le futur c'est maintenant. La nouvelle vague? Sa passion. Son idole? Xavier Dolan, forcément.

Autres articles Musique et Le son de la semaine

commentez cet article

Actuellement

LA ISLA 2068 #3

On écoute

92%

Top de la semaine

Top du mois

1317 vues
Because we’re Artists, le projet solidaire de Béatrice Maunick
1197 vues
Le Segarock de Gino Virassamy et ses Ti Bandi (...)
1060 vues
'Nu Enn Larkansiel' face au regard des autres
943 vues
Oeson est le 'Ghetto Messiah'
893 vues
'Feel Good' avec Polo & Pan!
738 vues
La folie 'The Hunt' en salles à Maurice
694 vues
La Isla lance 'We Love Maurice - The Party' (...)
674 vues
Glass Animals dévoile l’entêtant 'Heat Waves'
611 vues
[Vidéo] We Love Maurice #2 - Woréka @ Ti (...)
546 vues
'How to Sell Drugs Online', la génération Z sous (...)

Top 2020

1
11856 vues
'To merit enn kouronn', magnifique cri du cœur de (...)
2
5768 vues
Malaïka met le feu à La Réunion
3
5551 vues
Blakkayo: "Le futur se construit avec les jeunes d'aujourd'hui"