Ad Astra, le magnifique voyage

Catégorie Popcorn | Cinéma / Publié le 11 Octobre 2019

Comment passer du ciné indépendant aux gros studios hollywoodiens sans perdre son âme? Demandez à James Gray! Le réalisateur des sombres et poétiques 'The Yards', 'La nuit nous appartient' ou encore ''Two lovers, icône majeur du cinéma d’auteur américain des années 2000, est passé depuis peu de l‘autre côté du miroir. Déjà, en 2016, avec l’ambitieux ‘The Lost city of Z’. Son 'Ad Astra', film de science-fiction à la dimension épique, était très attendu (Lire notre article : Les 10 films que l’on attend le plus avant 2020). Film d’auteur magistral, 'Ad Astra' ne déçoit jamais et propulse James Gray dans une autre dimension.

Si son budget a été multiplié par 100, sa vision et son parti-pris de réalisateur, introspectif et toujours au plus près de ses acteurs, restent intacts. L’histoire (à lire plus bas) est l’occasion d’un voyage fascinant de la Terre à la Lune, de la Lune à Mars, de Mars à Neptune. Un trajet, étape par étape, atmosphère par atmosphère, qui offre cette singulière sensation de toucher le futur. Le voyage sur la Lune est particulièrement saisissant de réalisme. La réalisation de James Gray, brillante, est étonnamment spectaculaire. A l’écran, Brad Pitt est de tous les plans. Il est parfait et touchant dans sa quête (intérieure) et son voyage (insensé) vers un père (héros contesté) disparu depuis 16 ans aux confins de l’univers. La puissance poétique du récit est saisissante. Magnifique.

Ad Astra est en salles à Maurice depuis mercredi 9 octobre dans les 3 cinémas Star.

Ad Astra – 91%
De James Gray
Avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Ruth Negga...
Genre: Science-Fiction, Drame
Durée: 2h04
Visa: No
Synopsis: L’astronaute Roy McBride (Brad Pitt) s’aventure jusqu’aux confins du système solaire à la recherche de son père disparu et pour résoudre un mystère qui menace la survie de notre planète. Lors de son voyage, il sera confronté à des révélations mettant en cause la nature même de l’existence humaine, et notre place dans l’univers.

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Cinéma

commentez cet article

Prochainement

La Isla Unplugged

Film of the week

90%

Top de la semaine

Top du mois

2185 vues
Le 'cri' poignant de Saodaj’
1488 vues
Les 3 vidéos La Isla TV les plus regardées (...)
788 vues
'Don’t Look Up', juste la fin du monde
602 vues
[60 secondes] Kan, le génie de la récup', s'expose (...)

Top 2022

1
2185 vues
Le 'cri' poignant de Saodaj’
2
788 vues
'Don’t Look Up', juste la fin du monde