Art for a Cause, de l’art pour tous !

Catégorie Idées | Tendances / Publié le 16 Août 2019

''Je souhaite démocratiser l’art et le rendre accessible aux enfants souffrant d’un handicap, à ceux atteints de maladies mentales et aux personnes issues d’un milieu socio-économique pauvre.'' Kris Ankamah, jeune travailleur social de 23 ans a fondé en avril dernier l’association Art for a Cause, avec une idée en tête : ''utiliser l’art comme un catalyseur du changement social''. 

''Les personnes en situation d’handicap ou souffrant de troubles mentaux sont souvent stigmatisées et tenues à l’écart de l’art à Maurice'', nous raconte Kris Ankamah. ''Art for Cause a pour mission d’éduquer le public sur l’importance de l’art et sur sa capacité à être utilisé en tant qu’intervention thérapeutique afin de venir en aide aux personnes souffrant de stress chronique, PTSD, dépression, anxiété et pensées suicidaires.''

Son tout premier projet, Art for a Cause, il le mène pour les 90 enfants et jeune adultes (de 5 à 34 ans) en situation d’handicap du Eastern Welfare Association for Disabled (EWAD). ''A Art for a Cause, nous voulons aider le EWAD à intégrer l’art dans leur organisation'', nous explique Kris Ankamah. ''Ces enfants souffrent souvent de traumatismes et de négligences. A travers l’art, ils trouvent à la fois une échappatoire et un moyen d’expression''.  

Afin de soutenir ses bénéficiaires, Art for a Cause organise des visites de galeries mais aussi des ateliers de peinture, de sculpture et de poteries. ''En ce moment, nous travaillons également avec quelques artistes pour mettre en place une campagne sur le santé mentale'', ajoute Kris Ankamah. 

Le vendredi 9 août, Art for a Cause mettait également en place une expo-vente au Hennessy Park Hotel à Ebène, un évènement organisé dans le but de récolter des fonds afin d’offrir des matériaux scolaires spécialisés aux enfants du EWAD. ''L’expo-vente a été un vrai succès. On a eu le support de plus de 50 artistes, notamment Jean-Claude Baissac qui nous a appris l’importance d’intégrer l’art et la philosophie dans la vie des enfants'', nous explique Kris Ankamah. ''Nous avons également reçu des dons de tableaux d’artistes comme Simon Back, Maiti Chagny, Deepa Bahadoor, Akshay Seebaluck, Nathalie Hugnin et Valentine Montocchio !''. 

Pour l’avenir, Art for a Cause souhaite devenir auto-suffisant afin de pouvoir continuer ses activités en faveur des minorités. Krish Ankamah conclu par un cri du cœur : ''Nous souhaitons démocratiser l’art !''

Aniouta COTEGAH - Juste la fin du monde
Jeune, libre et impertinente, avec Aniouta Cotegah le futur c'est maintenant. La nouvelle vague? Sa passion. Son idole? Xavier Dolan, forcément.

Autres articles Idées et Tendances

commentez cet article

Film of the week

60%

On écoute

79%

Top de la semaine

Top du mois

1607 vues
Tanzii, quand dessin rime avec magie!
1296 vues
Les artistes qui vont secouer le Kaz'Out 2019!
1243 vues
Lolita Lélé, le nouveau tube de Batuk et Les (...)
1203 vues
Natty Gong en freestyle dans les rues de Londres (...)
1117 vues
Ici c’est Paris Mauritian All Stars !
1086 vues
Le Beau Plan Creative Park aux couleurs de Dreamers (...)
1045 vues
Realiz to bann rev, ‘l’hymne à la motivation’ d’Osmosis (...)
1026 vues
D&L, pour une industrie de la mode éthique à (...)
947 vues
Labelle, La Réunion du futur
868 vues
Junior Marina, de Konpoz to Lamizik à Dreamers X

Top 2019

1
5588 vues
Le nouveau clip très ‘hot’ de Saodaj’
2
5062 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
3
4087 vues
‘Serenity’, magnifique flop