Avec Moris Dime, demain c'est maintenant!

Catégorie Idées | Tendances / Publié le 05 Mai 2017

Moris Dime est jeune, mais est - depuis son lancement - instantanément présent au cœur des conversations citoyennes sur le Maurice de demain. Un bon signe! Ce projet artistique et sociale d’envergure - lancé le 29 octobre 2016 sur l’Ile Maurice et parrainé par la présidente de la République mauricienne Ameenah Gurib-Fakim - multiplie les actions culturelles. Avant leur participation à notre événement Dreamers 4 (vendredi 12 Mai au Sensimar Lagoon Mauritius), Le Lab revient, avec son co-fondateur le mauricien Axel Ruhomaully, sur les initiatives passées et à venir de cet ambitieux et enthousiasmant projet pour l’Ile Maurice.

Moris Dime c’est quoi ? « Nous souhaitons inviter la population mauricienne à être autant ‘acteur’ que ‘spectateur’ et à les engager sur l’ensemble du territoire national pendant 1 an autour de démarches artistiques » explique Axel Ruhomaully. Projet participatif et citoyen lancé par l’agence Meta-Morphosis (Franck Depaifve et Axel Ruhomaully) et dans le cadre des 25 ans de la République et les 50 ans d’Indépendance de Maurice, Moris Dime (soit Maurice Demain en français) a planifié des événements artistiques entre octobre 2016 et mars 2018. Des événements divers autour du Street Art, de la photographie, la sculpture, la musique,… concrétisés par des performances artistiques mélangeant artistes (mauriciens et étrangers) et participation du grand public.

Moris Dime pourquoi ? « Le but de Moris Dime est de préserver et de valoriser la mémoire du patrimoine du savoir-faire, des métiers et de notre environnement, ainsi que de créer une expérience collaborative par le biais de l’Art » précise son fondateur. Au final, Moris Dimé, à travers ses initiatives, arrivera-t-il à développer chez le mauricien une conscience citoyenne et à l'engager dans des démarches durables ? 

Moris Dime a fait quoi ? Depuis l’annonce de la création de Moris Dime en direct sur la MBC le 29 octobre 2016 (soit 500 jours avant les 50 ans d'Indépendance de Maurice), et depuis la soirée officielle de lancement au Canonnier Beachcomber à Pointe aux Canonniers le 17 novembre 2016, il s’est passé beaucoup de choses. Côté personnalités, le français Diego Buñuel, vedette du petit écran et du monde du voyage depuis le lancement des Nouveaux Explorateurs sur Canal + et petit-fils du célèbre réalisateur Luis Buñuel, était présent à Maurice du 10 au 22 décembre pour soutenir le projet Moris Dimé, dans l'optique de le faire rayonner à l'international. Côté actions artistiques, les choses sérieuses ont débuté le 17 février 2017 avec le lancement d’une « capsule temporelle numérique », un container itinérant pour un projet citoyen emballant dont l'ambassadrice est la jeune star mauricienne Jane "The Voice" Constance. « Le container, transformé en studio d’enregistrement et en intérieur de salon mauricien, fera le tour de l’île et de Rodrigues. La jeune génération aura l’opportunité de laisser un message de 30 secondes, concernant son rêve mauricien de demain. Tous ces messages seront ensuite encapsulés dans un bijou et seront révélés dans… 25 ans ! » nous détaille Axel Ruhomaully. La capsule fait en ce moment escale, jusqu'au 21 Mai, à Tamarin.

Le 1er Avril 2017 Moris Dime a lancé SAT (Street Art Together), un événement Street Art récurrent parrainé par l’artiste mauricien Gael Froget, qui ambitionne de colorer les murs de la capitale Port-Louis avec l’aide du grand public. Après les murs magnifiques du festival Porlwi by Light, la capitale mauricienne attire - et c’est tant mieux – de plus en plus d’art urbain. Des grands noms du Street Art sont annoncés sur 1 an (lire par la suite) et un livre regroupant toutes les œuvres Street Art produites en 2017 par Moris Dime sera publié en 2018. Promenez-vous au Caudan, vous pourrez déjà voir l’impact du SAT. 

Et demain ? Moris Dimé annonce d’ici décembre 2017 la venue de street artist à la renommée internationale : Alice Pasquini (Italie), Vincent Abadie Hafez (France), YZ Yseult (France) et Pixel Pancho (Italie), viendront - à l’image des célèbres street artist invités par Porlwi by Light - réaliser une œuvre durable sur les murs de la capitale. Côté photographie, Axel Ruhomaully étant lui-même photographe professionnel, les contacts ne manquent pas. Un grand nom s’est engagé dans un projet sur le rapport des mauriciens à l’eau : le français Franck Vogel, célèbre justement pour ses reportages sur l’eau à travers le monde, a déjà passé 10 jours en février dernier pour des repérages à Grand-Bassin, Roches-Noires, l’Île aux Aigrettes, aux Salines, Tamarin et Alexandra Falls, avant de revenir courant 2017 pour les premières prises photographiques. L’idée ? Sensibiliser les mauriciens sur l’environnement et le gaspillage. C’est en 2018 que son travail sera dévoilé à travers une exposition itinérante sur l’île et la publication d’un ouvrage photographique. Sure que l'impact artistique et sociale dépassera les frontières mauriciennes. Cela fait de belles initiatives positives pour Maurice, ...et il y en aura d'autres !

Moris Dime est invité par La Isla Social Club à l'événement Dreamers 4, pour partager et échanger avec le public présent sur ces initiatives artistiques. Dreamers 4 c'est vendredi 12 mai de 17h à 22h au Sensimar Lagoon Mauritus à Anse la Raie. Plus d'infos sur Dreamers 4 ici // Préventes disponibles ici.

Victor Genestar - Le Passionné
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Idées et Tendances

commentez cet article

Actuellement

DREAMERS 8

Film of the week

92%

On écoute

98%

Top de la semaine

Top du mois

2769 vues
Marygeann invite The Prophecy dans son nouveau clip
2093 vues
La résurrection du théâtre de Port-Louis
1257 vues
Attitude, putain 10 ans!
1223 vues
Rasinn Kare, le nouveau groupe mauricien qui monte
1186 vues
La marche historique des artistes mauriciens
1034 vues
Lionel Permal: 'Ce n'est plus notre festival, c'est le (...)
971 vues
Elite - Saison 1
928 vues
Cat Power, sublime délicatesse
825 vues
Dreamers, le grand huit à Grand Baie !
747 vues
Le maloya électronique de Maya Kamaty

Top 2018

1
7400 vues
Le nouveau A4C, made in Camp Caval
2
6012 vues
Le jazz mauricien brille avec Jerry Léonide
3
5860 vues
Fusion et liberté avec Jerry and the Resistance