Baba Gaïa, déesse des couleurs

Catégorie L'artiste de la semaine / Publié le 28 Mars 2019

Née à Maurice d’un père Mauricien et d’une mère Réunionnaise, la peintre et graphiste Baba Gaïa, Pascale Mamet de son vrai nom, avait tout pour devenir artiste. ‘’Mes parents sont très doués de leurs mains et de vrais touche-à-tout, mon envie de créer depuis toute petite me viens d’eux. J’ai passé mon enfance à les regarder faire. Encouragée par mon père à aller au bout des choses, je me suis lancée dans l’art quand je me suis sentie prête à montrer ce que je sais et surtout ce que j’aime faire,’’ nous confie-t-elle. Depuis, Baba Gaïa a accumulé une riche expérience artistique. Elle est notre artiste de la semaine. 

La graphiste de profession a passé sa vie entre La Réunion et Maurice. Ces multiples allers-retours ont ‘’eu une réelle influence sur la personne qu’elle est aujourd’hui’’. Son parcours a été riche en rebondissements: ‘’Etant du genre à vouloir tout essayer tout le temps, j’ai commencé par faire 3 ans de théâtre. J’ai passé mon bac littéraire avec théâtre en option, puis je me suis essayée aux arts du cirque où je pratiquais l’hula hoop et le fire hoop !’’. Après un détour en France, Baba Gaïa retourne à Maurice pour reprendre des études ‘’plus classiques’’. Elle opte pour la décoration d’intérieur, qu’elle étudie pendant deux ans, avant de finalement se tourner vers le Graphic Design

Dans ses tableaux, qu’elle qualifie d’art abstrait et figuratif, Baba Gaïa s’inspire de la nature et des différentes cultures qui l’entoure. A l’image de son surnom, d’origine Grecque faisant référence à l’ancêtre maternelle des races divines : ‘’Gaïa est le nom de la déesse primordiale, identifiée à la terre-mère,’’. Baba Gaïa a donc un super nom et s’inspire surtout des plantes. ‘’Je prends un réel plaisir à dessiner des plantes, tantôt terrestre, tantôt sous-marine, toujours à ma manière et avec beaucoup de couleurs.’’ 

A travers ses œuvres, l’artiste illustratrice de 25 ans, souhaite apporter de la gaieté et de la bonne humeur. ‘’J’aime voir les gens passer du temps à regarder mes tableaux, à essayer de découvrir tous les petits détails sur lesquels je passe énormément de temps,’’ souligne-t-elle. Après sa première exposition en 2015 pour l'exposition ‘13’, Baba Gaïa participera également à un autre événement artistique phare: 'Borderline' dans le grenier de Port-Louis, organisé par The Third Dot, en 2016. Dans la même année, elle exposera également lors de ‘Metaform’ dans les locaux de Rogers à Port-Louis. 

Pour l’avenir, Baba Gaïa nous confie avoir beaucoup d’idées en tête. ‘’J’ai beaucoup de choses à explorer, mais je me laisse guider. Jusque-là, ça m’a toujours réussi et emmené là où je dois être.’’ En attendant la suite des aventures de cette artiste attachante et prometteuse, vous pourrez apprécier Baba Gaïa sur un live painting collaboratif, au château de Labourdonnais, dans le cadre de la seconde édition de notre festival LA ISLA 2068. Rendez-vous samedi 11 mai!

Accédez à la fan zone pour voir la fiche de Baba Gaïa.

'L'artiste de la semaine' c'est chaque semaine avec La Isla Social Club en collaboration avec les hôtels Attitude. Accédez au classement de tous les artistes et cliquez sur 'Devenez Fan' pour suivre l'actualité d'un artiste en particulier. 

Aniouta COTEGAH - Juste la fin du monde
Jeune, libre et impertinente, avec Aniouta Cotegah le futur c'est maintenant. La nouvelle vague? Sa passion. Son idole? Xavier Dolan, forcément.

Autres articles L'artiste de la semaine

commentez cet article

Actuellement

DREAMERS X

Film of the week

69%

On écoute

79%

Top de la semaine

Top du mois

2429 vues
Le nouveau clip de General Love séduit par sa (...)
2421 vues
L’art de la fête selon The Primative Ö
2198 vues
Lumière sur la cérémonie d’ouverture des JIOI 2019!
1835 vues
Le clip ‘Legends’, le grand kiff des Jeux !
1619 vues
Rodrigues chante ‘Travay’ en hommage à Marie Lourdes L’Eveillé
1500 vues
OSB Crew: les bad boyz de Plaisance soufflent leurs (...)
1427 vues
Tanzii, quand dessin rime avec magie!
1029 vues
Le premier salon de l’art contemporain à Maurice
977 vues
Pascal Pierre, le ‘Guru’ de la musique électronique mauricienne
954 vues
Yool le clown au grand cœur

Top 2019

1
5390 vues
Le nouveau clip très ‘hot’ de Saodaj’
2
4989 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
3
3980 vues
‘Serenity’, magnifique flop