Barcelone et le futur des festivals

Catégorie Idées | Tendances / Publié le 30 Mars 2021

8 mai 2020. La nouvelle tombait via un communiqué sur Instagram posté en anglais, espagnol et catalan. Le Sonar n’aura pas lieu cette année. Le festival des musiques électroniques de Barcelone - pionnier du genre - est reporté d’une année. Rebelote le jeudi 25 mars 2021. Les années se suivent et se ressemblent…ou presque. En 2020, la décision du Sonar était guettée par le monde des festivals. Au milieu d’une hécatombe d’annulation (comme celle du Montreux Jazz Festival qui annulait alors sa première édition en 53 ans), l’un des festivals électroniques les plus réputés au monde faisait alors de la résistance, espérant des lendemains qui chantent. Cette seconde annulation de suite n’aura surpris personne, dans un monde où seul Madrid et l’île Maurice (ou presque) avaient l’autorisation de faire la fête. Pour le milieu culturel, c'est un temps de réflexion. Heureusement, le Sonar ne manque pas d’imagination (ni de subventions), en accord avec une ville, Barcelone, qui s’apprête à relancer la machine.

En 2020, à défaut des 2manydj’s, Âme, The Blaze, Carl Cox, The Chemical Brothers, Laurent Garnier, Polo & Pan et autres têtes d’affiches d’une édition monstrueuse, l’équipe du Sonar avait imaginé une édition parallèle du Sonar + D (la branche ‘nouvelle technologie’ du festival), baptisée Sonar CCCB du nom du Centre de Culture Contemporaine de Barcelone, le site des premières éditions (de jour) d’un festival né en 1994. Pas de public ou en nombre limité, mais un flux continu en live streaming de conférences (notamment avec Richie Hawtin sur le thème: ‘A quoi ressemblerait le club du futur?’), de performances numériques et de lives (avec des artistes électroniques barcelonais depuis la Torre d’Alta Mar). La connexion était gratuite. L’audience très élevée.

En 2021, la pandémie est toujours là et le Sonar redouble d’effort: Si le festival est reporté à nouveau d’un an (sur un format "historique" de 4 jours: 15, 16, 17 et 18 juin 2022), deux autres festivals auront lieu à l’automne 2021 annonçait l’équipe du Sonar la semaine dernière! Le petit nouveau: AI and Music Festival, "axé sur l’intelligence artificielle dans la création musicale". Et le Sonar CCCB (comme en 2020) mais "avec plus de musique et la présence du public". Ce dernier point suscite beaucoup d’espoir. Si le public sera surement limité, sa présence serait un événement à lui seul. Barcelone est l’une des premières villes au monde à avoir organisé un concert en public en période coronavirus. C’était en décembre dernier devant 500 spectateurs en collaboration avec la ville et un hôpital. La semaine dernière, le 27 mars, l’expérience a été renouvelée, cette fois devant 5000 spectateurs entassés debout dans la fosse du Palau Sant Jordi (sur la colline de Montjuïc) pour écouter le groupe espagnol Love of Lesbian! Le public était masqué mais la distanciation sociale n’était pas nécessaire. Ce concert-test a des contraintes: le matin du concert, les 5000 spectateurs devaient se rendre dans l’immense Razzmatazz (plus grande boîte de nuit de Barcelone) pour un test antigénique obligatoire. Son succès dépendra du chiffre zéro, comme le nombre de cas qui seront comptabilisés parmi les 5000 participants dans un peu moins de 15 jours. Il s'agit de prouver que ce moment partagé était sans risque, pourvu qu'on y respecte les règles: port du masque, ventilation, découpage par espace pour éviter les déplacements… "Nous espérons que ce sera un point d'inflexion", a réagi Ventura Barba, responsable du Sonar. Cette expérience pilote s’accompagne d’enjeux colossaux pour l’industrie créative, cœur stratégique de la ville de Barcelone, dont ses festivals alimentent toute une économie, du petit marchand au secteur touristique.

L’île Maurice, pays où la corrélation entre culture et économie reste faible, nous avons longtemps fait figure d'exception. Le premier confinement a permis la relance des événements dès le mois de juillet 2020. 'We Love Maurice - The Party',  'Dreamers - La Nuit du Musée', la troisième édition du festival La Isla 2068 et 'Dreamers - On the Beach' (des événements La Isla) ont pu être organisés sans contrainte sanitaire majeur. C'était avant ce second confinement débuté le 9 mars 2021… Et après? En cette période sombre, où tout est à nouveau à l'arrêt, le temps doit aussi être à la réflexion, aux alternatives. Notre projet We Love Maurice, alliant valorisation du patrimoine naturel et mise en lumière des nouveaux talents, va dans ce sens. Que l'imagination soit au pouvoir!

Victor Genestar - Le Passionné
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Idées et Tendances

commentez cet article

Film of the week

83%

On écoute

88%

Top de la semaine

Top du mois

1604 vues
Les révélations sidérantes de 'Seaspiracy'
1390 vues
'Woke', Vincent Brasse en plein cœur
1041 vues
'Dan Bwa', la fête mauricienne selon Babani Soundsystem
904 vues
'Godzilla vs. Kong', gigantesque délire
878 vues
Dansez avec le nouveau Jungle !
876 vues
'The Dissident', magistral documentaire sur l’affaire Khashoggi
840 vues
De Bombay à New-York avec Davesar
823 vues
Prix Pritzker 2021: le bien-être l’emporte sur les paillettes
801 vues
'Le Serpent': De la Hippie Trail à la Freak (...)
793 vues
'Akelarre' met le feu au bûcher

Top 2021

1
1604 vues
Les révélations sidérantes de 'Seaspiracy'
2
1390 vues
'Woke', Vincent Brasse en plein cœur
3
1041 vues
'Dan Bwa', la fête mauricienne selon Babani Soundsystem