Dialogue entre artistes au ‘nouveau’ Musée d’Histoire Naturelle de Port-Louis

Catégorie Sortir | Ile Maurice / Publié le 27 Septembre 2019

‘’Quand les artistes de notre siècle côtoient les pères fondateurs de la pensée surréaliste et de l’abstraction, un dialogue décalé et poétique s’engage’’. Cathy Cancade, artiste pluridisciplinaire et commissaire de l’exposition ‘Conversations’ explique que cet évènement est un dialogue entre les piliers du surréalisme et les artistes contemporains de l’Océan indien. Après une première édition présentée à la Maison Bédier à La Réunion, cette ‘’conversations’’ s’installe cette année au Musée d’Histoire Naturelle de Port-Louis, du 28 septembre au 30 novembre, première exposition depuis la rénovation de ce musée voisin du Jardin de la Compagnie et célèbre pour son squelette de dodo. 

D’un côté de cette seconde édition, les grands maîtres du surréalisme dont Jean Bazaine (France), Alexander Calder (Etats-Unis), Eduardo Chillida (Espagne), Antoni Tàpies (Barcelone), Joan Miró (Barcelone), Jean-Paul Riopelle (Québec), Wilfredo Lam (Cuba) et le Mauricien Malcom de Chazal. De l’autres les artistes contemporains Abel Techer (La Réunion), Clotilde Provansal (La Réunion), Cristof Dènmont (La Réunion) et les Mauriciens Olivier Maingard, Salim Currimjee et Simon Back. Au total quatorze œuvres des six artistes des îles sœurs seront exposées. ‘’L’exposition contribue à mettre en valeur la remarquable diversité créatrice de la scène india-océanique et participe à mieux faire connaître les plasticiens qui vivent et travaillent dans cette partie du monde’’, explique Cathy Cancade. 

Au premier étage du Musée d’Histoire Naturelle, ‘Conversations’ se construit ‘’tout au long d’un parcours presque labyrinthique’’. C’est dans un jeu graphique que les œuvres s’entrecroisent et se livrent peu à peu au regard du visiteur’’, précise la commissaire de l’exposition. ‘’Se dévoilent graduellement les ponts et les liens qui unissent et séparent – à presqu’un siècle de distance – ces mondes et ces artistes’’. ‘Conversations’ est donc un voyage entre le passé et le présent où se côtoient les peintures à l’acrylique de Simon Back et la lithographie d’Alexander Calder. ‘’Le projet place l’échange au cœur, il alimente la conversation entre artistes, étudiants, professionnels de la culture, médiateurs, dans une perspective de complémentarité et d’enrichissement mutuel’’. 

Ce dialogue artistique promet d’animer le Musée d’Histoire Naturelle pendant les deux mois où il s’y tiendra. De quoi raviver les murs du musée qui rouvrait ses portes le 14 août dernier après plus des deux ans et demi de travaux de rénovation. Construit entre 1880 et 1884, le Musée d’Histoire Naturelle et le plus ancien musée de Maurice. La nouvelle version du musée comprend une remise à jour de la salle dédiée à la vie marine et de la galerie du dodo. ‘Conversations’ sera donc l’occasion de découvrir une belle exposition mais également le nouveau Musée d’Histoire Naturelle !

Aniouta COTEGAH - Juste la fin du monde
Jeune, libre et impertinente, avec Aniouta Cotegah le futur c'est maintenant. La nouvelle vague? Sa passion. Son idole? Xavier Dolan, forcément.

Autres articles Sortir et Ile Maurice

commentez cet article

Actuellement

LA ISLA 2068 #3

Film of the week

62%

On écoute

92%

Top de la semaine

Top du mois

5072 vues
Blakkayo: "Le futur se construit avec les jeunes d'aujourd'hui"
2838 vues
'Unbreakable Man', Hans Nayna en mode Mad Max
1918 vues
Kan, le savant fou des instruments de récup
1788 vues
Les 10 images les plus fortes du World Press (...)
1779 vues
'Zistwar Fer Per', le single ensorçelant de Babani Soundsystem
1765 vues
Le tour du monde d’AnneGa
1613 vues
Cinémas, salles de sport, alors on ouvre?
1572 vues
'All day and a night', la rage d'une vie (...)
1566 vues
Brian Lamoureux, pour l’amour de Port-Louis
1484 vues
Morisyen San Frontyer et les belles couleurs du clip (...)

Top 2020

1
11276 vues
'To merit enn kouronn', magnifique cri du cœur de (...)
2
5332 vues
Malaïka met le feu à La Réunion
3
5072 vues
Blakkayo: "Le futur se construit avec les jeunes d'aujourd'hui"