Du Kenya au Zimbabwe, les réfugiés de Nick Brandt

Catégorie Design | Art / Publié le 28 Janvier 2022

Les photos de Nick Brandt issues de sa série 'The Day May Break' sont d’une poignante poésie. De passage à Paris, La Isla était présente jeudi 20 janvier au vernissage de cette exposition événement à la galerie Polka.

Le photographe anglais, célèbre pour ses clichés d'animaux sauvages, est un amoureux de l’Afrique. Ses photos s'intéressent exclusivement à ce continent qui le fascine et le touche. Et le pousse à s’engager. Avec 'The Day May Break', Nick Brandt met en lumière des 'rescapés', des espèces animales et des êtres humains devenus réfugiés, impactés par un monde déréglé. Comme Miriam Wanjiru et sa fille Zainab (voir photo avec le rhinocéros dans le diaporama). Elles ont migré suite aux inondations de 2017 qui ont touché le Kenya et détruit leur maison. Derrière elles, Najin, majestueux et impressionnant, est l’un des deux derniers rhinocéros blancs du Nord au monde. Najin est né en captivité dans un zoo de République Tchèque avant d’être déplacé en 2009 dans une réserve au Kenya. Habitué au contact humain, Najin n’a eu aucune crainte à se rapprocher de Miriam et Zainab pour la photo. Cette association troublante se retrouve sur chaque photo de 'The Day May Break'. Toutes ont été prises en 2020, entre le Zimbabwe et le Kenya, dans des réserves sauvages. Toutes interpellent. Et après?

Vous êtes à Paris? Direction Polka Galerie, 12 rue St Gilles, à deux pas de la place des Vosges. Vous avez jusqu’au 12 mars.

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Design et Art

commentez cet article

On lit

95%

Top de la semaine

Top du mois

Top 2024

1
1205 vues
Il est l'heure de s'inscrire au concours Konpoz to (...)
2
949 vues
Manu Desroches, de 'La Terre' aux étoiles
3
919 vues
Déjà plus de 20,000 vues pour la vidéo du (...)