Fanfan la musique

Catégorie Musique | Le son de la semaine / Publié le 24 Août 2018

Une légende s’est éteinte à l’île Maurice. Fanfan, le conteur du sega mauricien, le poète de la ravanne, est décédé le 18 août à l’âge de 87 ans. Il restera comme l’une des figures majeures de la musique mauricienne. La Isla rend hommage au célèbre ségatier dans sa rubrique 'le son de la semaine'.

Né à Mahébourg, Louis Gabriel Joseph, plus connu sous le nom Fanfan, était pêcheur avant d’être compositeur. Il aura côtoyé Ti-Frer, autre légende disparue de l’île, et conquis la foule avec ses histoires et des segas engagés, comme '400 canons/300 revolvers' ou 'Mamzel kontan riyé'.

Ses textes ont enrichi le sega tipik, le genre musical phare de l’île Maurice, et sont devenus des morceaux ancrés dans le patrimoine local. Compositeur de talent et habile manieur de mots, la délicatesse de ses textes aura rythmé ses compositions.

Un morceau, comme tant d’autres, symbolise cet héritage: 'Ki Zoli Zoli'. Du sega, populaire et festif, simple et entraînant, à écouter dans sa version originale :


Victor GENESTAR - Le Passionné
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Musique et Le son de la semaine

commentez cet article

Actuellement

DREAMERS 8

On écoute

98%

Top de la semaine

Top du mois

2769 vues
Marygeann invite The Prophecy dans son nouveau clip
2093 vues
La résurrection du théâtre de Port-Louis
1257 vues
Attitude, putain 10 ans!
1223 vues
Rasinn Kare, le nouveau groupe mauricien qui monte
1186 vues
La marche historique des artistes mauriciens
1034 vues
Lionel Permal: 'Ce n'est plus notre festival, c'est le (...)
971 vues
Elite - Saison 1
928 vues
Cat Power, sublime délicatesse
825 vues
Dreamers, le grand huit à Grand Baie !
747 vues
Le maloya électronique de Maya Kamaty

Top 2018

1
7400 vues
Le nouveau A4C, made in Camp Caval
2
6011 vues
Le jazz mauricien brille avec Jerry Léonide
3
5860 vues
Fusion et liberté avec Jerry and the Resistance