Les 100 ans d'Hervé Masson, l'artiste engagé

Catégorie Sortir | Ile Maurice / Publié le 12 Février 2019

Dans le cadre des célébrations du centenaire de l’artiste mauricien Hervé Masson, plusieurs œuvres inédites sont exposées à l’Institut Français de Maurice, à Rose-Hill. Du 7 au 22 février, le public est invité à découvrir la fascinante collection intitulée ‘Histoire des Esclaves et des Coolies à l’Ile Maurice’. Elle comprend 30 dessins réalisés par l’artiste durant sa détention, de février à décembre 1972. Pour tout savoir sur cet homme aux multiples facettes, qui ne se séparait jamais de sa pipe et de son franc-parler …rendez-vous donc à l’IFM, mais pas seulement! 

Ces œuvres sont influencées par le cubisme originaire d’Europe, mais aussi, par les pensées de Malcolm de Chazal (qu’il côtoie dans un groupe d’écrivains mauriciens), et la peinture des artistes du Groupe de Calcutta. Elles retracent ses convictions, son militantisme social et ses idéaux de justice. Car oui, au-delà de l’artiste accompli, il était aussi un politicien engagé. Il porta plusieurs casquettes durant sa carrière à Maurice : journaliste et chroniqueur, notamment pour l’Express et par la suite, pour Le Mauricien, puis conseiller artistique du gouvernement en 1970, et partisan actif du Mouvement Militant Mauricien (MMM), où il excelle dans l’art du discours pamphlétaire. Son parcours artistique et militant fut présenté par son biographe, Bernard Lehembre, spécialiste de la peinture mauricienne, lors d’une conférence, intitulée ‘Hervé-Masson, un artiste engagé’, le soir du vernissage de l’exposition, le 7 février dernier. A sa mort en 1990, d’une congestion cérébrale, Hervé Masson sera connu comme l’inventeur en peinture des métaformes et le dernier représentant de l’orphisme.  

La fille de l’artiste et initiatrice de l’événement, Brigitte Masson, a exprimé le souhait qu’à la suite des expositions, "nous, qui vivons au quotidien nos cultures emmêlées, nous saurons nous inspirer de son exemple pour cultiver ensemble notre belle et riche mauriciannité." Ce que fait l'artiste Evan Sohun qui travaille actuellement sur un livre d’illustrations, inspiré d’Hervé Masson, et qui paraîtra d’ici la fin de cette année.            

Les rendez-vous à ne pas manquer de ce centenaire sont :

- L’exposition “Histoire des Esclaves et des Coolies à l’Île Maurice”, du 7 au 22 février à l'Institut Français de Maurice, à Rose-Hill.

- L’exposition d’œuvres graphiques, conçue par la commissaire Barbara Luc, intitulée “Hervé Masson, l’art du trait, puissance de la couleur”, du 25 avril au 26 juillet, à la Galerie ICAIO de Salim Currimjee.  

- Et, du 26 septembre au 12 octobre, une exposition au théâtre du Plaza, à Rose-Hill, avec la participation de la municipalité de la région.

Stacy FEVRIER - The Butterfly Effect
L’art d’être partout, avec toujours un coup d’avance, c’est Stacy Février. Suivez ici, et nulle part ailleurs, les nouveaux héros de la culture mauricienne et internationale.

Autres articles Sortir et Ile Maurice

commentez cet article

Film of the week

83%

On écoute

91%

Top de la semaine

Top du mois

4169 vues
Malaïka met le feu à La Réunion
3349 vues
AnneGa raconte son nouveau clip avec Azim Moollan
1188 vues
'Messiah', la série divine
1169 vues
Skizofan, le slam dans l’âme
1069 vues
'Sex Education 2', encore plus jouissif !
993 vues
Maurice fait le pas des pistes cyclables !
939 vues
La Grande Guerre selon Sam Mendes
893 vues
Shenaz Patel et l’histoire de la princesse esclave Niama
836 vues
Pongo illumine Lisbonne!
800 vues
'Pou Twa Fam', l’hymne à la femme de Billy (...)

Top 2020

1
4169 vues
Malaïka met le feu à La Réunion
2
3349 vues
AnneGa raconte son nouveau clip avec Azim Moollan
3
1188 vues
'Messiah', la série divine