Kaz’Out par KO

Catégorie Sortir | Ile Maurice / Publié le 10 Novembre 2017

500, 1500, 2000, 2600 personnes... La barre des 3000, objectif annoncé, s’approche ! Cette quatrième édition du Kaz’Out festival, samedi 4 novembre à l'Aventure du Sucre, était un succès sur toute la ligne. Le combat de Lionel et Laura - fondateurs du festival -, pour faire grandir leur Kaz’Out tout en conservant une programmation de (haute) qualité, est largement gagné. Le constat est rassurant. De la patience, il en a fallu. De la passion, encore plus. Le Kaz’Out s’impose comme le plus grand festival musical de l’île.

« Le mouvement Kaz’Out est un concentré d’émotions autour de la musique, qui nous emmène dans une belle et longue aventure. Cette aventure se construit doucement mais surement, et le résultat de cette année est plus qu’encourageant. Les retours sur la qualité de l’événement nous confortent dans nos choix, du concept à la programmation », Laura Hébert a le sourire, les retombées du festival sont excellentes et le bouche à oreille très positif sera une garantie d’une audience élargie pour la prochaine édition.

Mérité. Comme l’année dernière, la programmation de ce 4e épisode avait tout du coup de maître. Une très grosse pointure étrangère (Danyel Waro), un concentré des artistes mauriciens les plus talentueux et originaux (Richard Beaugendre, Ras Nininn, Avneesh, Greg, Brainlove…), une découverte française complètement dingue (Tambour Battant), et surtout, un panaché de styles, des racines culturelles de la région aux confins de l’électro. Subtil mélange, révélateur de la palette de talents des artistes présents (à découvrir dans le diaporama) !

Ce mélange, propice aux découvertes et adapté aux plus ouverts d’esprits, se retrouve aussi dans le public. Toute l’île Maurice était présente au Kaz’Out. En famille, seul ou entre amis. Allongé dans l’herbe, assis sur une palette ou debout encourageant les artistes. Le Kaz’Out est un véritable festival, ouvert, convivial et simple. Les artistes sont accessibles, les rencontres sont nombreuses. Quel plaisir !

Chacun partage ses coups de cœur. A l’unanimité c’est Danyel Waro qui remporte le Prix du Public : le magnétisme de sa voix et l’énergie de son maloya ont emporté le public du Kaz’Out. Le Prix La Isla Social Club est attribué à Tambour Battant, ce  duo marseillais en fusion aura fait danser - comme jamais vu auparavant au festival - les derniers festivaliers encore présents jusqu’à la fermeture. Nouvelle preuve qu’un Live electro (batterie électronique en l’occurrence) peut avoir un impact (visuel et sonore) bien plus grand qu’un dj set. Mentions spéciales du jury au live très cool de Ras Nininn (comme toujours !), au live chamanique de Babani Soundsystem (nom du projet electro d’Avneesh) avec leur magnifique berceuse mauricienne en fin de set, et au jeune Dj Greg qui va monter très vite. On citera aussi l’énergie contagieuse du français Bazil et son acolyte très en forme aux platines. Ils étaient visiblement heureux d'être là. Nous aussi ! Sans oublier Yakch'é, duo français de musiques du monde dont nous avons malheureusement manqué le concert, mais qui, selon un festivalier, était "absolument incroyable, avec pas une mais deux représentations envoûtantes et émouvantes". Enfin, le petit coup de griffe de cette année est attribué à… Les Yeux dl’a Tête, troupe parisienne un poil (trop) décalée qui, passé la surprise, se la joue un peu trop Montmartre d'Amélie Poulain… version bal musette. Une bonne partie du public a dansé, pourtant. Tout le charme d’un festival positif, ouvert aux quatre vents !

On ressort du festival en sueur, le sourire aux lèvres, à peine remis du live de Tambour Battant. Lionel et Laura nous ont eu par KO. Vivement l’année prochaine !

Victor GENESTAR - Le Passionné
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Sortir et Ile Maurice

commentez cet article

Actuellement

Dreamers 7

Film of the week

83%

On écoute

86%

Top de la semaine

Top du mois

7158 vues
Le nouveau A4C, made in Camp Caval
2397 vues
Rafiki, Tamarin et au-delà
1834 vues
Alors Lionel Permal, quel est le programme du prochain (...)
1779 vues
Konpoz to Lamizik, espoirs d'une finale
1203 vues
Vendredi 28 septembre, Dreamers et des étoiles
1110 vues
Fanfan la musique
791 vues
Yelle, toujours fluo!
708 vues
Ghostland, nouveau cauchemar de Pascal Laugier
695 vues
Avec la victoire d'Emlyn, Konpoz to Lamizik voit plus (...)
630 vues
[Video] Nou ti interview - The Prophecy

Top 2018

1
7158 vues
Le nouveau A4C, made in Camp Caval
2
5927 vues
Le jazz mauricien brille avec Jerry Léonide
3
5741 vues
Fusion et liberté avec Jerry and the Resistance