Kingsman: Matthew Vaughn remet ça

Catégorie Popcorn | Cinéma / Publié le 20 Octobre 2017

Le premier Kingsman sorti en 2015, sorte de James Bond parodique 100% british, avait surpris tout son monde et fait l'unanimité auprès du grand public et de la presse. Son réalisateur Matthew Vaughn (Kick-Ass) signait là son meilleur film, violent, fun et subtil. Le second opus, toujours signé du réalisateur anglais, est-il du même acabit ?

L'avis de La Isla: Le flegme de Colin Firth, l'insolence de Taron Egerton, la virtuosité des scènes d'action, et l'humour décalé très british, sont toujours là. On ne change pas une recette qui gagne. On y ajoute un casting impressionnant (voir ci-dessous) et une bonne dose d'effets spéciaux. Excessif ? Certainement, mais le plaisir reste intact. 

Qu'en pensent les médias spécialisés ? Allocine = 3,1/5 (presse) et 4,1/5 (spectateurs). Imdb = 7,7/10. Rotten tomatoes = 70

Kingsman, the golden circle – 80%
De Matthew Vaughn
Avec Colin Firth, Julianne Moore, Taron Egerton, Mark Strong, Halle Berry, Elton John, Channing Tatum, Jeff Bridges
Genre: Action-Comédie
Durée: 2h25
Visa: +15
Synopsis: Kingsman, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe s’abat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis. Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront d’autre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes d’un impitoyable ennemi.

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Cinéma

commentez cet article

Film of the week

88%

Top de la semaine

Top du mois

Top 2024

1
1205 vues
Il est l'heure de s'inscrire au concours Konpoz to (...)
2
949 vues
Manu Desroches, de 'La Terre' aux étoiles
3
919 vues
Déjà plus de 20,000 vues pour la vidéo du (...)