L'incroyable destin de Hans Nayna en Estonie

Catégorie Musique | News / Publié le 23 Décembre 2020

Hans Nayna était parti pour deux semaines de vacances en Estonie. Puis la crise mondiale et le confinement sont arrivés. Plus de 10 mois après son départ, la star pop rock de l’île Maurice, s’est acclimaté avec succès à son nouveau pays. Rien d’évident! L’unique point commun de l’Estonie avec l’île Maurice ? Sa population totale atteint 1,2 millions d’habitants. Le reste est un grand écart, du climat à sa superficie…l’Estonie est 25 fois plus grande que notre île! Hans Nayna, confiné puis épanouit à Tallinn la capitale estonienne, commence à se faire un nom dans ce pays d’Europe du Nord situé au sud de la Finlande. Ici, tient à préciser le chanteur-compositeur, "ils ont créé Skype et accueilli récemment le tournage de ‘Tenet’ de Christophe Nolan". Pas mal comme références! Avant les fêtes, La Isla se reconnecte à un artiste en route pour l’Eurovision et qui manque à l’île Maurice. Micro.

Tes vacances en Estonie (la compagne de Hans Nayna est Estonienne) se sont transformées en une nouvelle vie, contrainte par le confinement. Comment se passe cette expérience inédite dans les pays baltes?

Déjà, avoir été accueilli par un pays étranger pendant une période de pandémie me touche particulièrement. C'est une expérience de plus à ajouter à la liste des histoires qui entourent ma carrière. Il fait un peu froid et le manque de soleil n’est pas évident, mais le pays compte tellement d'autres choses. Ça aide à compenser ce manque  Je m'y sens bien, entouré de ma copine, sa famille, ses amis et mes nouvelles connaissances. La nature est à couper le souffle. L'Estonie compte beaucoup d'espaces vides et sauvages. C’est magnifique.

Tu commences à devenir très médiatisé en Estonie. Comment as-tu réussi à te faire connaître?

Eesti Laul. C’est le nom de la compétition locale qui mène vers l'Eurovision. Elle est aussi utilisée comme plateforme de découverte pour des nouveaux talents. Après avoir discuté avec les gens de l'industrie, qui d'ailleurs sont très accessibles, j'ai compris que c'était la seule solution afin de se faire connaître et rapidement. J'ai été repéré par deux producteurs et j'ai commencé les sessions studio qui m'ont mené à trois nouvelles chansons.

Hans Nayna à l'Eurovision, c'est possible?

(rire) En participant à la compétition, tu ne peux pas ne pas y penser! Mais honnêtement, je n'avais pas prévu ça. Et ça sera très compliqué face à des superstars locales habituées des plateaux de télévision. Mais attention, pas question non plus de baisser les bras! Je bosse à fond afin d'offrir la meilleure performance possible. Les demi-finales de Eesti Laul se dérouleront les 18 et 20 février 2021 et la finale le 6 Mars. Après cette étape, on accède aux demi-finales de l'Eurovision, puis à la finale.

Envisages-tu de faire carrière en Europe ?

Définitivement. J'ai toujours voulu voir plus grand, plus haut, plus loin comme la devise de mon ancien collège, le St Joseph. 

'One by One' est ton premier clip hors de Maurice (à découvrir plus bas). La direction artistique est particulièrement travaillée. Comment s'est déroulé cette nouvelle aventure?

Dès que j’ai appris qu’une de mes chansons avait été sélectionnée pour Eesti Laul, tout est allé très vite. J’ai enchaîné les interviews et les sessions de travail, avec une date butoir pour livrer un clip: deux semaines après les sélections! Ma bonne étoile est avec moi car grâce à un ami, Ott Kartau, j'ai rencontré mon DOP (directeur de la photographie), Joosep Jurisson, qui a d'ailleurs travaillé avec l'équipe de Christopher Nolan pour ‘Tenet’ qui s'est est déroulé ici. Et comme par magie, il y avait un certain Lucas Rousset, un Lyonnais qui vient de s'installer en Estonie, qui est réalisateur de film. Je voulais un couple de danseur, simpliste mais beau. Bref, tout s’est déroulé comme espéré et j’ai trouvé l'équipe qui a pu le réaliser.

Avec 'One by One', un tube pop rock très radiophonique, tu sembles évoluer musicalement. Es-tu inspiré par la scène estonienne?

Inspiré plutôt par l'Eurovision. La chanson, comme beaucoup pourront le constater, est un format bien connu en Europe, un format qui a fait ses preuves et qui aura toujours une audience. On ne va pas encore parler d'évolution mais d'expérimentations qui apportent de très bons résultats. Mais oui j'ai évolué dans l'écriture de mes chansons, plus spontanée. Les choses avancent, j'ai déjà collaborer avec deux rappeurs, deux producteurs et je continue ma quête!

L'hiver estonien n'est-il pas trop rude? L'île Maurice reste dans un coin de ta tête?

Il fait actuellement 3 degrés dehors. Je peux t'assurer que c'est relativement doux comparé aux -10 degrés de la semaine dernière! L'île Maurice est dans mon cœur. Je préfère juste ne pas trop y penser car, après tout, je n’étais parti que pour passer deux semaines de vacances ici. Je pense revenir un moment en mars… si les conditions le permettent.

Hans Nayna en 2021?

Le plan est prêt. Je pense avoir trouvé le parfait endroit pour réaliser les projets musicaux et visuels dont j'ai toujours rêvé. En 2021, on attaquera toute l'Europe et le reste du monde. 

Regardez 'One by One' de Hans Nayna:

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Musique et News

commentez cet article

On écoute

88%

Top de la semaine

Top du mois

1604 vues
Les révélations sidérantes de 'Seaspiracy'
1390 vues
'Woke', Vincent Brasse en plein cœur
1041 vues
'Dan Bwa', la fête mauricienne selon Babani Soundsystem
900 vues
'Godzilla vs. Kong', gigantesque délire
878 vues
Dansez avec le nouveau Jungle !
876 vues
'The Dissident', magistral documentaire sur l’affaire Khashoggi
840 vues
De Bombay à New-York avec Davesar
823 vues
Prix Pritzker 2021: le bien-être l’emporte sur les paillettes
801 vues
'Le Serpent': De la Hippie Trail à la Freak (...)
793 vues
'Akelarre' met le feu au bûcher

Top 2021

1
1604 vues
Les révélations sidérantes de 'Seaspiracy'
2
1390 vues
'Woke', Vincent Brasse en plein cœur
3
1041 vues
'Dan Bwa', la fête mauricienne selon Babani Soundsystem