La belle ambition du Kaz’Out Festival

Catégorie Sortir | Ile Maurice / Publié le 28 Août 2017

Les vibrations sont bonnes. Le Kaz’Out Festival continue son ascension irrésistible. En 2017 il entre dans une nouvelle dimension. La volonté reste la même, entre exigence de qualité musicale et éclectisme culturel, entre musique mauricienne et curiosités - parfois renommées - de la région. Alors après Che Sudaka et Sebastien Margéot en 2015, Saodaj’ et Guru & sa Tribu en 2016, qui fera sensation cette année ? La 4e édition du festival Kaz’Out revient à L’Aventure du Sucre le 4 novembre prochain avec des artistes de Maurice, de La Réunion et de France, entre maloya, reggae, swing, electro, pop... répartis sur 3 scènes. Lionel Permal, son créateur avec Laura Hébert, nous dévoile en avant-première le programme et les nouveautés d’une édition très attendue… et ambitieuse. Micro !

500 personnes pour la 1ere édition, puis 1500, et 2000 l’année dernière. En 2017 on vise combien ?

On espère 3500 personnes sur cette 4e édition. Les signaux sont plutôt bons. Les indicateurs sont positifs sur les réseaux sociaux et les choses bougent déjà au niveau des préventes (NDLR : Tarif en early bird actuellement à Rs500 jusqu’au 6 septembre, puis Rs650 jusqu’au 3 novembre et Rs900 surplace)

Quels seront les nouveautés cette année ?

La grande nouveauté concerne le set-up qui sera amélioré par rapport à l’année dernière. Notamment au niveau des lumières et des décors, mais aussi au niveau de la sonorisation qui sera plus pointue. Cette année nous sommes aidés financièrement par des sponsors qui rendent possibles cette évolution : Phoenix Bev, Terragen, le Ministère des Arts et de la Culture, et la MTPA.

Le village sera toujours là ?

Oui on va encore recréer un village d’antan, dans l’idée de rendre hommage à nos racines. Il y aura des artisans, des ateliers, mais l’on souhaite développer aussi cette année le côté culinaire. Les gens pourront venir déjeuner ou dîner en famille. Le village sera un espace convivial, avec des décors authentiques grâce à l’apport de Terragen. On souhaite créer une sensation de l'époque. En tout cas on y travaille ! 

Qui sont les têtes d’affiches de cette 4e édition ?

Tous les artistes programmés sont au top mais je citerais les 3 plus connus : Danyel Waro, un très grand nom de la musique réunionnaise; Les yeux de la tête qui viennent de Paris; et le duo electro Tambour Battant. Les autres artistes sont tous aussi bons mais pas aussi médiatisés. C’est un peu la démarche du festival, faire découvrir des artistes qui le méritent.

Justement, histoire de nous faire saliver, présente-nous chaque artiste programmé en quelques mots :

Daniel Waro ? Pour moi c’est un maître, notamment dans son combat pour la langue créole et la culture de son île. Son message va au-delà de l’océan indien. Pour nous c’est quelqu’un qui représente la philosophie du festival dan son engagement.

Tambour Battant ? Eux c’est la nouvelle scène, la génération qui arrive. Moi qui aime bien la musique électronique ils sont top. Ce duo a su emmener la musique électronique dans d’autres horizons.

Les Yeux D’la Tête ? C’est un groupe de festivaliers. Le groupe qui en live représente pour moi la philosophie des festivals. Une musique manouche remplis d’autres influences. Il faudra être prêt à sauter ! 

Richard Beaugendre ? Un des artistes mauriciens qu’on voulait programmer depuis le début de l’aventure Kaz’Out. On est super content. C’est un poète, un pionnier de la musique actuelle mauricienne.

Hans Nayna ? Il travaille énormément et a su prendre des risques au niveau musical pour arriver à un tel succès publique. Son actu est forte avec la sortie de son second album. 

Ras Nininn ? On l’avait programmé dès la 1ere édition. Il vient de sortir un nouvel album. On est fan de ce qu’il fait. Il aura l’occasion de présenter son nouvel album mais aussi ses tubes les plus connus.

Yakch’é ? Un duo français de world, avec une musique qui fait voyager sur plusieurs continents. Ils utilisent différents instruments, j'aime beaucoup c'est assez hypnotique.

Avneesh ? Il nous a proposé son nouveau projet Live: Babani Soundsystem, avec ses propres effets visuels. Avneesh représente un peu la nouvelle scène electro des producteurs à Maurice.

Brainlove ? De l’electro aussi pour un dj set super éclectique avec plein de sons ethniques. Ça culture musical est énorme. Un artiste à découvrir !

Greg ? Un petit jeune qui nous a envoyé sa candidature pour un dj set. On a écouté et bien aimé. Je l’avais entendu et apprécié auparavant sans le connaître. Une révélation !

Kom Zot ? Un groupe de reggae réunionnais qui a postulé. C’est joyeux, vivant et positif. Ils sont très cool et n’ont pas encore fait de concert à l’Ile Maurice.

Yenla ? Un artiste dancehall pas trop connu mais selon moi un des meilleurs flow dancehall de Maurice. Au niveau prod c’est très propre. On est content d’avoir reçu sa candidature. A découvrir absolument ! 

Bazil ? Lui aussi fait du dancehall. Il vient de France. Un super artiste à découvrir.

Le Kaz’Out s’ouvre de plus en plus à l’international notamment à La Réunion avec un deal avec un Tour Operator. Vous misez sur le tourisme pour faire grandir le festival ?

Oui, depuis le début du projet Kaz’Out on avait ciblé la clientèle touristique. Cela a évolué petit à petit au fil des éditions. On commence à prendre plus d’ampleur. On attire l’attention. Pour cette 4e édition on a travaillé avec le TO Concorde sur La Réunion. On espère à l'avenir aller au-delà et séduire d’autres pays.

Des gens qui viennent spécialement de l’étranger comme pour les festivals réunionnais Sakifo ou Electropicales ce n’est plus un rêve pour un festival mauricien ?

Oui je l’espère. Le produit touristique mauricien évolue vers un tourisme plus culturel. La culture, mais aussi les artistes, le peuple, c’est ça la plus grande richesse de l’Ile Maurice. Avec le Kaz’Out on est super content de pouvoir proposer un bel aperçu de la culture mauricienne dans toute sa diversité. 

Retrouvez Lionel Permal et Laura Hébert, les 2 fondateurs du festival, au stand Kaz'Out lors de Dreamers 5 ce vendredi 1er septembre à L'Aventure du Sucre. Ils offriront 5 Pass Kaz'Out par tirage au sort parmi les préventes Dreamers 5.

Victor GENESTAR - Le Passionné
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Sortir et Ile Maurice

commentez cet article

Actuellement

DREAMERS 8

Film of the week

92%

On écoute

98%

Top de la semaine

Top du mois

2777 vues
Marygeann invite The Prophecy dans son nouveau clip
2095 vues
La résurrection du théâtre de Port-Louis
1259 vues
Attitude, putain 10 ans!
1232 vues
Rasinn Kare, le nouveau groupe mauricien qui monte
1190 vues
La marche historique des artistes mauriciens
1038 vues
Lionel Permal: 'Ce n'est plus notre festival, c'est le (...)
977 vues
Elite - Saison 1
930 vues
Cat Power, sublime délicatesse
834 vues
Dreamers, le grand huit à Grand Baie !
754 vues
Le maloya électronique de Maya Kamaty

Top 2018

1
7404 vues
Le nouveau A4C, made in Camp Caval
2
6012 vues
Le jazz mauricien brille avec Jerry Léonide
3
5862 vues
Fusion et liberté avec Jerry and the Resistance