Le futur de la musique à La Réunion

Catégorie Sortir | Ile Maurice / Publié le 03 Décembre 2021

Une semaine exceptionnelle. Du 6 au 12 décembre, La Réunion invite la crème des nouveaux talents musicaux de la région. Une grande fête et des enjeux forts pour un secteur musical traumatisé par la pandémie. Seul hic, l’IOMMa et le Sakifo s’apprêtent à ouvrir leurs portes…sans l’île Maurice.

La sentence est tombée ce jeudi 2 décembre. La délégation mauricienne et ses nombreux festivaliers ne pourront pas se rendre sur l’île sœur. Le variant Omicron fait sa loi. Blakkayo peut ranger ses instruments. Depuis la sortie de son excellent nouvel album 'Soz Serye' sorti en début d’année, la star de la musique mauricienne n’aura jamais pu lancer sa tournée. La poisse. Ce voyage vers l’île sœur - dont La Isla devait faire partie - restera imaginaire, dans l’attente de jours meilleurs.

La Réunion, elle, maintient le cap et s’apprête à ouvrir dès lundi cette grande semaine musicale avec tout d’abord l’IOMMa. Du 6 au 9 décembre, le grand marché musical de l’océan Indien doit rassembler 400 professionnels et artistes venus d'une trentaine de pays d'Europe, d'Afrique, d'Australie, d'Asie et du continent américain. L'objectif est vital : créer des connexions, générer des collaborations, pour notamment faciliter l’export à l'international d’artistes de la zone de l'océan indien. Sur le planning de La Isla? Des rencontres avec Bastien Picot (l’homme derrière le projet electro pop Aurus), Kabeaushé (le phénomène Kenyan de rap alternatif) ou encore avec le nouveau duo électronique Pangar. Partie remise!

Dans la foulée de l’IOMMa, le Sakifo revient. Annulé en 2020, le plus grand festival de musique de la région s’ouvre sur des dates inédites les 10,11 et 12 décembre. Lancé à Saint-Leu en 2004, le festival devenu célèbre pour sa programmation XXL et ses têtes d’affiche d’un autre monde (Manu Chao, Cesaria Evora, M, Stromae, Pete Doherty., M.I.A., Birdy Nam Nam…), s’apprête à rassembler une foule conséquente sur le site de la Ravine Blanche à Saint-Pierre. Les 7, 8 et 9 juin 2019, ils étaient 33000 à applaudir les cinq scènes, dont les stars Ben Harper, Morcheeba, Odezenne, Vitalic et Tricky… mais aussi le mauricien Hans Nayna et les réunionnais de Saodaj’ (La Isla 2068 #2). Ce mélange des genres, de la world à l’electro, des stars aux artistes émergents, c’est la force d’un Sakifo dont le cœur battant reste l’Afrique et la nouvelle scène Réunionnaise.

Cette 17e édition au contexte si spécial ne manque pas d’attraits: Asaf Avidan, Blick Bassy, Chinese Man, Kid Francescoli (programmé sur la quatrième édition, annulée, de La Isla 2068), Christine Salem, Angélique Kidjo… vont attirer un vaste public. Mais biensur c'est la sélection d'une nouvelle scène ultra créative qui attise la curiosité. Certains, comme le Réunionnais Aurus (Lire notre article: Ouvrez l'œil c'est le réunionnais Aurus!), déchaîneront les passions. Après Tshegue en 2018 et Pongo en 2019 (deux artistes que vous avez pu suivre dès leur début sur La Isla) qui seront les phénomènes de demain?

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Sortir et Ile Maurice

commentez cet article

Actuellement

LA ISLA 2068

Film of the week

72%

On écoute

89%

Top de la semaine

Top du mois

678 vues
Souvenirs de 'Dreamers Regeneration' au cœur de Port-Louis à (...)
582 vues
Les rues de Port-Louis chantent 'Pistas sale'
566 vues
La Isla fait sa grande fête electro au nouvel (...)

Top 2022

1
3035 vues
Le 'cri' poignant de Saodaj’
2
2555 vues
'Danse avec moi', la nouvelle balade de Zulu
3
2280 vues
"C'est tombé du ciel !", Ken Zo raconte la (...)