Le message d’espoir de Saodaj'

Catégorie Musique | Le clip de la semaine / Publié le 14 Avril 2020

''Comme pour tout le monde, c’est une période très particulière pour nous. Le temps est comme arrêté. Le public nous manque, les autres membres de Saodaj' aussi, nos amis, notre famille. Nous avions envie de partager de la joie autour de nous dans cette épreuve inédite que l’humanité traverse.'' Objectif atteint pour Marie Lanfroy et Jonathan Itéma du groupe réunionnais Saodaj’ (Voir un extrait du live pour LA ISLA 2068 #2). Confiné à St Pierre à La Réunion, le duo dévoile 'Mémwar', une vidéo ensoleillée et pleine d’espoir, du 100% 'fait maison'.

Ecrit et composé par Jonathan Itéma, 'Mémwar' raconte les origines du chanteur-compositeur entre le Mozambique, Madagascar et l’Inde. ''C’est un morceau que nous avions déjà chanté à Maurice il y a quelques années'', nous raconte Marie Lanfroy. ''Il parle du mélange du peuple réunionnais et de sa force. Et il y a évidemment un petit clin d’œil à la période que nous traversons.'' 'Mémwar' est également un appel pour l’unité des réunionnais face au coronavirus. ''Nous sommes un peuple. Même si notre vie se trouve quelque peu figée par la pandémie, il nous faut tenir bon, comme nous l’avons toujours fait, et sortir plus forts de cette épreuve'', précise Jonathan Itéma. 

La vidéo a été tournée à St Pierre, chez la mère de Marie Lanfroy: ''Nous y sommes, Jonathan et moi, depuis le début du confinement. Je voulais être proche d'elle pour traverser ce moment'', explique la chanteuse du groupe. Entouré d’un sati, d’un pikèr, d’un bobre et d’un roulèr – des instruments traditionnels réunionnais –, le duo nous livre un mini clip intense et rempli de bonne humeur. ''Nous avons une pensée particulière pour les soignants qui se battent chaque jour pour sauver des vies, ils sont dans un combat quotidien que nous devons saluer. Nous espérons que cette épreuve nous aidera à repenser notre rapport à la nature et sa préservation, car il faut bien avouer qu'un ciel dégagé, un chant d'oiseau dans l'air pur d'un matin calme, le vent dans les arbres, la mer qu'on entend au loin, c'est merveilleux ! C'est beau d'être spectateur de la vie et d'en prendre soin.''

Et après ? ''Nous travaillons en ce moment sur notre premier album (NDLR: 'Pokor Lèr' sorti en 2018 était un EP), la formation musicale à évolué, beaucoup de nouveaux morceaux prennent forme. C'est un travail assez long, mais passionnant: la création!''

Regardez 'Mémwar' de Saodaj’:


Aniouta COTEGAH - Juste la fin du monde
Jeune, libre et impertinente, avec Aniouta Cotegah le futur c'est maintenant. La nouvelle vague? Sa passion. Son idole? Xavier Dolan, forcément.

Autres articles Musique et Le clip de la semaine

commentez cet article

On écoute

88%

Top de la semaine

Top du mois

1595 vues
Les révélations sidérantes de 'Seaspiracy'
1368 vues
'Woke', Vincent Brasse en plein cœur
1040 vues
'Dan Bwa', la fête mauricienne selon Babani Soundsystem
934 vues
'Tribes of Europa', le voyage fantastique des créateurs de (...)
875 vues
Dansez avec le nouveau Jungle !
870 vues
'The Dissident', magistral documentaire sur l’affaire Khashoggi
830 vues
De Bombay à New-York avec Davesar
818 vues
Prix Pritzker 2021: le bien-être l’emporte sur les paillettes
800 vues
Le sacre de Rone aux Césars !
786 vues
'Akelarre' met le feu au bûcher

Top 2021

1
1595 vues
Les révélations sidérantes de 'Seaspiracy'
2
1368 vues
'Woke', Vincent Brasse en plein cœur
3
1040 vues
'Dan Bwa', la fête mauricienne selon Babani Soundsystem