Lionel Permal: 'Ce n'est plus notre festival, c'est le festival de tous les mauriciens'

Catégorie Sortir | Ile Maurice / Publié le 09 Novembre 2018

Le Kaz’Out, cinquième édition, c’est fini! Le nord de Maurice a vibré et le jardin de L'Aventure du Sucre était plein comme jamais. Retour sur un long week-end qui a tenu toutes ses promesses avec le créateur du festival, Lionel Permal.

 - Lionel Permal, le public n'a jamais été aussi nombreux lors de cette première édition.

Oui, nous en sommes heureux et ça nous permets d'envisager l'avenir sereinement.

- Quel bilan tires-tu de cette cinquième édition ?

Le bilan est positif a tous les niveaux. Les retours du public, des artistes et des partenaires sont tous excellents. Nous avons réussi notre pari de faire perdurer un événement culturel.

- Dans une interview publiée en septembre sur notre site, tu nous disais: 'Pour moi le critère le plus important est d'amener sur la scène du Kaz'Out des projets avec une vrai personnalité scénique'. Cette année quels ont été les live les plus séduisants?

Pour moi, tous les groupes qui ont été programmé ont fait le job haut la main. Chacun avait sa personnalité scénique. Le risque de programmer des groupes sortant des sentiers battus a été bien accueilli par le public. Les deux prestations qui ont quand même retenu le plus d'attention sont Manudigital (producteur reggae français) et Patyatann.

- Cette année, il y a eu une réelle volonté de mettre en avant le Off du festival. Une démarche inédite à Maurice. Pour quel résultat?

Le but c'est de faire vivre le nord au rythme du festival et que tous les intervenants soient impliqués dans le projet. A travers la mise en valeur de plusieurs lieux, nous espérons faire vivre l'économie du nord pendant la période du festival.

- 'Maintenant que les fondations sont en place, nous pouvons inviter le public à participer davantage à la réalisation du Kaz'Out' nous disais-tu en septembre. C'est-à-dire?

Concrètement, une scène du festival a été nommé et voté par le public, et nous avons mis en place des résidences art et déco avec les habitants de Pamplemousses qui ont donné une autre dimension au festival. Maintenant, ce n'est plus notre festival, c'est le festival de tous les mauriciens.

- Un souhait pour la prochaine édition? 

Rassembler encore plus de gens et de partenaires, et bien sûr que la bonne vibe continue!

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Sortir et Ile Maurice

commentez cet article

Film of the week

73%

On écoute

91%

Top de la semaine

Top du mois

3279 vues
‘Serenity’, magnifique flop
1947 vues
Kaya : hommage national au roi du Seggae
1621 vues
So, la nouvelle face de l’électro mauricienne
1535 vues
Les 16 travaux de Stephan Toussaint
1346 vues
Damien Elisa: ‘Kaya, une part de moi à jamais.’
1319 vues
Pour l'amour du Jazz!
1121 vues
Le sud en ébullition avec Oeson, The Prophecy et (...)
969 vues
A la découverte du patrimoine musical de Maurice
966 vues
Ben Harper, Rock in Trianon !
863 vues
Økuna, La Réunion lé la

Top 2019

1
4600 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
2
3279 vues
‘Serenity’, magnifique flop
3
2655 vues
Port-Louis Waterfront, le souffle du renouveau