Longue vie au roi Godzilla!

Catégorie Popcorn | Cinéma / Publié le 07 Juin 2019

Petite leçon d’histoire. 1954, neuf ans après la seconde guerre mondiale, le monde découvre à l’écran le gigantesque lézard japonais qui deviendra "le roi des monstres". Le traumatisme des bombardements nucléaires (Hiroshima et Nagasaki, en 1945) est encore palpable. La saga aborde les thèmes écologiques et ce traumatisme nucléaire au Japon. Le mythe du 'Kaiju' (nom des monstres géants des films japonais) le plus puissant du monde voit alors le jour. Depuis, plus d’une trentaine d’adaptations cinématographiques ont été réalisées: mangas, séries, films... La dernière en lice, est notre film de la semaine, 'Godzilla 2: King of the monsters' ('Godzilla 2: Roi des monstres' en VF), sorti le 29 mai dernier en France et cette semaine à Maurice, est réalisé par l’américain Michael Dougherty ('Krampus', 2015).          

A peine sorti, le film de Michael Dougherty se classe en tête du box-office américain avec plus de 49 millions de dollars engrangés durant le week-end. Bien que le deuxième volet de la saga (version US) divise la critique (encore), le film, en mode battle entre monstres titanesques (Godzilla, Mothra, Rodan et le roi Ghidorah à trois têtes), impressionne visuellement, avec des effets spéciaux et une bande originale digne d’un blockbuster à la Marvel & Co. Des monstres et du spectacle de qualité, voilà le programme. Pour le reste, c’est plutôt fade: le charme nippon très original du premier opus, s’estompe un peu dans cette suite. Surtout, le scénario et les dialogues sont très limités. Dommage pour Michael Dougherty, peu connu en tant que réalisateur (que des films d’horreur plutôt loupés: 'Krampus', 'Trick ‘r Treat'), mais respecté en tant que scénariste ('X-men 2', 'Urban Legend 3', 'Superman Returns'…).

Depuis 2010, Legendary Entertainment et Warner Bros ont voulu ressuscité le film de monstres. Le projet? Faire revivre le MonsterVerse, l’univers cinématographique partagé par Godzilla et King Kong. L’adaptation de 'Godzilla' en 2014, réalisé par Gareth Edwards ('Rogue One', 2016), puis 'Kong: Skull Island' en 2017, n’avaient pas emballé grand monde sauf les plus jeunes. 'Godzilla 2: King of the monsters' n’est qu’une mise en bouche pas désagréable, avant l’aboutissement du projet: 'Godzilla vs Kong' prévu pour 2020.

Godzilla II: King of the monsters – 48%
De Michael Dougherty
Avec Kyle Chandler, Vera Farmiga, Millie Bobby Brown...
Genre: Science-fiction
Durée: 2h12min
Synopsis: L'agence crypto-zoologique Monarch doit faire face à une vague de monstres titanesques, comme Godzilla, Mothra, Rodan et surtout le redoutable roi Ghidorah à trois têtes. Un combat sans précédent entre ces créatures considérées jusque-là comme chimériques menace d'éclater. Alors qu'elles cherchent toutes à dominer la planète, l'avenir même de l'humanité est en jeu…

Scéances:
  • Star - La Croisette (Grand Baie): 11h00, 14h00, 18h00 (VO), 21h00
  • Star - Caudan (Port Louis): 11h00, 13h30, 18h00, 21h00
  • Star - Bagatelle: 11h00(3D), 14h00(3D), 18h00 (VO), 21h00(3D)
Stacy FEVRIER - The Butterfly Effect
L’art d’être partout, avec toujours un coup d’avance, c’est Stacy Février. Suivez ici, et nulle part ailleurs, les nouveaux héros de la culture mauricienne et internationale.

Autres articles Popcorn et Cinéma

commentez cet article

Film of the week

88%

Top de la semaine

Top du mois

Top 2024

1
1203 vues
Il est l'heure de s'inscrire au concours Konpoz to (...)
2
944 vues
Manu Desroches, de 'La Terre' aux étoiles
3
909 vues
Déjà plus de 20,000 vues pour la vidéo du (...)