MGMT revient en grande forme avec un nouveau clip

Catégorie Musique | Le clip de la semaine / Publié le 09 Novembre 2017

Robert Smith, sort de ce corps ! (Ça marche aussi avec Nicolas Sirkis). Le chanteur de MGMT a fait bosser son coiffeur pour le grand retour du groupe new-yorkais dans ce magnifique clip, "Little dark age". Une production new-wave largement au-dessus de tout ce que l’on peut voir et écouter dans la pop musique en ce moment.

Ce "Little dark age" sonne comme un nouvel hymne générationnel pour MGMT, machine à tubes géniaux, vu et entendu partout durant l’année 2007 avec leur inoubliable premier album Oracular Spectacular, puis réapparu plus discrètement en 2013.

Cinq ans après, la hype de MGMT et leur pop psychédélique sont de retour. Le nouvel album de MGMT et prévu pour le début d'année 2018 et "Little dark age" - et son refrain qui semble reprendre quelques notes d’un tube de Mylène Farmer -, en est son tout premier extrait. Le clip est magnifiquement décalé et seventies :

Victor GENESTAR - Le Passionné
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Musique et Le clip de la semaine

commentez cet article

Notre avis

90%

On écoute

92%

Top de la semaine

Top du mois

3990 vues
Notre Top 10 cinéma en 2018
3379 vues
Notre Top 10 musique en 2018
2473 vues
Le Caudan Arts Centre nous dévoile sa programmation 2019
924 vues
Les cadeaux de Noël 100% talents mauriciens
696 vues
Kokoko! la nouvelle folie electro venue de Kinshasa
660 vues
Le voyage inédit et hilarant du nouvel Astérix
604 vues
Souvenirs de Dreamers 8 au Domaine de la Salette (...)
598 vues
Arctic Monkeys, une dernière balade pour 2018
590 vues
La Isla TV: Le live de Yoan Catherine pour (...)
587 vues
The Killers : Un nouveau clip engagé signé Spike (...)

Top 2019

1
587 vues
The Killers : Un nouveau clip engagé signé Spike (...)
2
564 vues
L’Inde construit la plus haute statue du monde
3
555 vues
La Isla TV: Le live de BaSe pour Dreamers (...)