Morisyen San Frontyer et les belles couleurs du clip 'Pa Koste'

Catégorie Musique | Le clip de la semaine / Publié le 14 Mai 2020

'Bhai Aboo' devient 'Pa Koste'. Pendant cette période de confinement, l’ONG Morisyen San Frontyer (MSF) a imaginé une adaptation du célèbre hit des années 80 de Claudio Veeraragoo. Le but : apporter un peu d’espoir et de bonne humeur aux mauriciens en ces temps difficiles. Pour l’occasion, Percy Yip Tong, porte-parole de MSF et producteur reconnu, s’associe avec le chanteur Claudio et son fils Michael Veeraragoo pour offrir un clip entraînant et coloré, animé par Kim Yip Tong (LA ISLA 2068 #1). Percy et Kim Yip Tong nous racontent cette belle initiative artistique.

Avant cela, petit éclairage sur Morisyen San Frontyer. MSF, fondé en 2009, rassemble des Mauriciens d’horizons divers qui œuvrent pour offrir une assistance gratuite aux personnes dans le besoin. Très active depuis le début de l’épidémie à Maurice, l’ONG accompagne la production et distribution de combinaisons médicales et de visières de protection. Son rôle est aussi socio-éducatif: ''MSF a ouvert une page Facebook 'COVID 19' qui compte 15 000 membres. Ils peuvent bénéficier de l’expertise et des conseils de plus de 50 professionnels du secteur médical, des médecins, gynécologues, dermatologues, pédiatres ou encore sages-femmes. L’objectif de cette plateforme en ligne est de limiter les déplacements et de conseiller à distance'', nous explique Percy Yip Tong.

Le mois dernier, MSF décide d’aller encore plus loin dans sa démarche philanthropique avec le clip 'Pa Koste'. ''L’ONG voulait apporter de la joie et de l’énergie à la population confinée.'' Dans l’idée de produire un son ''entraînant et comportant des messages positifs ainsi que des consignes de précaution'', Percy Yip Tong opte pour une reprise d’un tube des années 80 pour toucher toutes les générations. ''Je voulais que le morceau soit un séga très dansant pour inciter les gens à rester en forme pendant le confinement. Mon choix s’est porté sur un séga de ma jeunesse que j’adore, 'Bhai Aboo' de Claudio. Lui, et son fils Michael qui a son propre studio d’enregistrement, ont tout de suite accepté. J’ai ensuite écrit un texte que Claudio et Michael ont remanié en accord avec la musique.'' Débute ainsi la ''production commando'' de 'Pa Koste'. ''De toute ma carrière de directeur artistique et de producteur (NDLR : Percy Yip Tong a produit Kaya ou encore Menwar), je n'ai jamais réalisé une production comme celle-ci, aussi rapide et surtout à distance. De Tamarin, où je vis, je travaillais avec Claudio et Michael basés à Terre Rouge, et ma fille (NDLR : Kim Yip Tong) à St Pierre.''

Le morceau est une réussite. Après avoir envoyé le titre aux radios, sans grand succès, Percy Yip Tong décide de le partager par Whatsapp. 24h plus tard, 'Pa Koste' faisait le buzz. Le clip délicieusement animé et réalisé par Kim Yip Tong sortira une semaine plus tard. Inspirée par ses premières semaines de confinement à Moka, l’artiste dont le dernier film d'animation réalisé à Madagascar faisait partie de la sélection officielle 2019 du Festival International du film d’animation d'Annecy, voulait encourager la population à être patiente. ''Pendant ces premières semaines, j’ai passé pas mal de temps à regarder le ciel et les montagnes de la région. En attendant que la crise se termine, je voulais transmettre cette sensation du temps qui passe et encourager les gens à prendre patience. Au début du confinement je pense qu’on avait tous un peu cette impression et cette peur d’être entourés de petits virus invisibles qui flottent dans l’air et qui se fixent à toutes sortes de surfaces. On a bien compris que c’était le moment de rester dans nos maisons à l’abris du danger'', nous raconte-t-elle avec poésie. Succès total! Les ''petits coronavirus dansants'' de Kim Yip Tong auront fait le voyage jusqu’aux sites de RFI, de Radio Canada et d’ONG en Allemagne! Bravo! 

Regardez le clip 'Pa Koste':

Aniouta COTEGAH - Juste la fin du monde
Jeune, libre et impertinente, avec Aniouta Cotegah le futur c'est maintenant. La nouvelle vague? Sa passion. Son idole? Xavier Dolan, forcément.

Autres articles Musique et Le clip de la semaine

commentez cet article

On écoute

92%

Top de la semaine

Top du mois

2194 vues
Le voile se lève sur le Kaz'Out 2020!
1507 vues
Stelio, de l'amour et des rêves rodriguais
946 vues
C'était 'Dreamers - La Nuit du Musée'!
894 vues
Pangar, La Réunion crépite !
781 vues
'The Haunting of Bly Manor' un frisson d'impatience
754 vues
Quand la reine de Saba inspire Batuk
664 vues
La Isla 2068, c’est (re)parti !
646 vues
Le line-up du festival La Isla 2068 #3 dévoilé (...)
608 vues
[Vidéo] Good Morning Tamarin avec AnneGa!
607 vues
Woodkid, 7 ans après...

Top 2020

1
12157 vues
'To merit enn kouronn', magnifique cri du cœur de (...)
2
6075 vues
Malaïka met le feu à La Réunion
3
5707 vues
Blakkayo: "Le futur se construit avec les jeunes d'aujourd'hui"