Placebo, le retour à l'adolescence

Catégorie Musique | Le son de la semaine / Publié le 05 Avril 2022

Quand 'Every You Every Me' passe à fond en ouverture du film 'Cruel Intentions' en 1999, Placebo est à son apogée. La suite ne sera qu'un lent déclin... jusqu’à 'Never Let Me Go'. Le groupe, icône de la scène rock britannique des années 2000, est de retour avec un huitième album encensé par les critiques.

Le duo Brian Molko et Stefan Olsdal, est de retour! Après cinq albums acclamés entre 1996 et 2006, puis deux flops enregistrés en 2009 et 2013, Placebo avait disparu. Huit ans d’inactivité, et voilà que les Britanniques reviennent avec leur (bon) son des années 2000, du Rock-Emo en puissance porté par la voix androgyne de l'icone Brian Molko. 'Beautiful James' avait brisé le silence il y a quelques mois et renoué avec les débuts du groupe. Puis, fin mars, est apparu 'Forever Chemicals', un morceau métallique plus down-tempo (et emballant dès 2 minutes 45) qui s’ouvre sur d’autres horizons. L’album 'Never Let Me Go' (oui comme le film de Mark Romanek) est enfin dans les bacs..., comme un retour à l’adolescence, et ça fait du bien!



Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Musique et Le son de la semaine

commentez cet article

On écoute

83%

Top de la semaine

Top du mois

Top 2024

1
1251 vues
Il est l'heure de s'inscrire au concours Konpoz to (...)
2
976 vues
Manu Desroches, de 'La Terre' aux étoiles
3
955 vues
Déjà plus de 20,000 vues pour la vidéo du (...)