Sublime “Brest” du prodige Rone

Catégorie Musique | Le son de la semaine / Publié le 14 Septembre 2017

De Rone on connaissait surtout les immenses Parade et Bye Bye Macadam, 2 titres phares de l’electro contemporaine sortis il y a 4 ans. Erwan Castex, musicien français de musique électronique, se fait remarqué en 2008, avec son premier EP Bora, un morceau dingue, sur le label InFiné Music du producteurs star Agoria. Devenu sur scène Rone, il est aujourd’hui l’autre star de ce label indé français à la réputation internationale.

Depuis, 3 albums encensés par les critiques les plus pointus, des Live épiques (notamment tout récemment en clôture du festival Rock en Seine à Paris), … Le 4e album de Rone Mirapolis va sortir le 3 novembre toujours sur InFiné Music. C’est l’un des événements électroniques de 2017. Le réalisateur Michel Gondry signe la pochette (qui illustre notre article) de ce quatrième album. Le morceau Brest dévoilé hier en est le premier extrait. Brest comme un hommage à cette ville bretonne qui l'accueille souvent dans son immense festival Electropolis ? Un son enivrant et entêtant. La pression monte !


Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Musique et Le son de la semaine

commentez cet article

On écoute

91%

Top de la semaine

Top du mois

3279 vues
‘Serenity’, magnifique flop
1947 vues
Kaya : hommage national au roi du Seggae
1620 vues
So, la nouvelle face de l’électro mauricienne
1525 vues
Les 16 travaux de Stephan Toussaint
1346 vues
Damien Elisa: ‘Kaya, une part de moi à jamais.’
1307 vues
Pour l'amour du Jazz!
1113 vues
Le sud en ébullition avec Oeson, The Prophecy et (...)
969 vues
A la découverte du patrimoine musical de Maurice
966 vues
Ben Harper, Rock in Trianon !
863 vues
Økuna, La Réunion lé la

Top 2019

1
4600 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
2
3279 vues
‘Serenity’, magnifique flop
3
2654 vues
Port-Louis Waterfront, le souffle du renouveau