Super Bowl 2019: grandeur et décadence

Catégorie Idées | Médias / Publié le 08 Février 2019

La grand-messe du football américain a été dite le dimanche 3 février, au Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta, en Géorgie. Le Super Bowl, cet événement sportif monstre, aux spots publicitaires faramineux et à la drôle de mi-temps, bat tous les records. Au-delà d’un match qui passionne toute l’Amérique, le Half-time Show, le spectacle musical d’une douzaine de minutes, attise tous les regards et rassemble plus de 100 millions de spectateurs par an…

Cette année, la 53e finale du championnat de la NFL a été marquée par une chute d’audience importante et plusieurs polémiques. La plus marquante: celle de l'ex-quart-arrière Colin Kaepernick des San Francisco 49ers. Le joueur est absent des matchs de la NFL depuis qu’il s’est agenouillé durant l'hymne national américain avant le coup d’envoi d’un match en 2016. Un hommage au mouvement ‘Black Lives Matter’, et une façon personnelle de protester contre les inégalités raciales et les violences policières aux États-Unis. Il provoque alors Donald Trump, à l’époque pas encore le 45e Président des États-Unis. Celui-ci insiste pour que la National Football League (NFL) renvoi Kaepernick. Souhait semble-t-il exaucé. Colin Kaepernick, ne joue plus, mais cumule les contrats publicitaires notamment avec Nike. Après cet événement, plusieurs artistes, notamment Jay-Z, Beyoncé, Rihanna, ou encore Cardi B, refusèrent de se produire sur la scène de ce 53e Super Bowl afin de protester contre la mise hors circuit de Colin Kaepernick. 

Le groupe Maroon 5, accepte d’être la tête d’affiche du Half-time Show. Adam Levine et son groupe sont accompagnés des rappeurs Travis Scott et Big Boi (Outkast), originaires d’Atlanta. Effet boule de neige attendu, ces derniers s’attirent la foudre de beaucoup d’artistes et d’internautes, et se font lyncher sur les réseaux sociaux. 

En bon communiquant, Maroon 5 annonce qu’il reversera - via leur maison de disques, Interscope Records et la NFL -, 500 000 dollars à l’association ‘Big Brothers Big Sisters of America’, une organisation de soutien aux enfants. Rien n’y fait, leur image est faite et leur performance aura été qualifié de ‘pire performance de l’histoire du Super Bowl’ par certains journalistes à la dent dure. Le torse nu du chanteur, dévoilé lors du show, aura causé l’"effroi" chez certains, qui osent le parallèle avec cette polémique ridicule de 2004, où Justin Timberlake dévoilait alors, malencontreusement, un sein de la chanteuse Janet Jackson durant leur performance. C’était le Nipplegate Scandal!

Bref, ce 53e Super Bowl s’est terminé comme il a débuté: en fanfare! Et on aurait presque oublié l’essentiel: les Rams de Los Angeles ont perdu face aux Patriots de New England. Un sixième sacre national pour le quaterback légendaire, Tom Brady.

Stacy FEVRIER - The Butterfly Effect
L’art d’être partout, avec toujours un coup d’avance, c’est Stacy Février. Suivez ici, et nulle part ailleurs, les nouveaux héros de la culture mauricienne et internationale.

Autres articles Idées et Médias

commentez cet article

Film of the week

70%

On écoute

91%

Top de la semaine

Top du mois

2483 vues
Le sud en ébullition avec Oeson, The Prophecy et (...)
2178 vues
Baba Gaïa, déesse des couleurs
1814 vues
L’envoûtement selon Saodaj’
1765 vues
So, la nouvelle face de l’électro mauricienne
1742 vues
Les 10 films que l’on attend le plus avant (...)
1730 vues
Les 16 travaux de Stephan Toussaint
1142 vues
Le Grenier de tous les fantasmes
1138 vues
Batuk secoue l’Afrique du Sud et la planète!
937 vues
Danielle Halbwachs, de retour sur ses terres
861 vues
LA ISLA 2068, en route pour le futur!

Top 2019

1
4670 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
2
3448 vues
‘Serenity’, magnifique flop
3
2721 vues
Port-Louis Waterfront, le souffle du renouveau