The OA, voyage après la mort

Catégorie Popcorn | Série / Publié le 19 Avril 2019

Vous ne connaissez pas The OA ? Insaisissable, subtile, philosophique et tortueuse, la série américaine de Brit Marling diffusée en exclusivité sur Netflix depuis 2016 est une bombe. Estampillée série d’auteur à son lancement, The OA est vite devenu un phénomène, accentué par l’efficacité d’une saison 2 folle, sortie fin mars. Entre SF et histoire d’amour, intelligente et profonde, The OA ose, et son fil rouge, l’expérience de la vie après la mort, fascine autant qu’il déroute.

Le pitch : Prairie Johnson (Brit Marling) réapparaît après sept ans d'absence. Disparue subitement, l'enfant était aveugle ; à son retour, elle ne l'est plus. Qu'a-t-il bien pu lui arriver ? Prairie Johnson évoque une autre vie où elle a été séquestré pour subir des expériences de morts subites. Son entourage, la science et même le FBI, vont tenter d’en savoir plus…

Après une première saison inégale mais saisissante, The OA est donc reparti pour une seconde saison (partie) sur Netflix. La série, ultra ambitieuse dans son propos et dans son traitement, est le fruit de l’imagination de l’actrice de 36 ans Brit Marling, symbole d’une génération Hollywoodienne engagée choisissant avec attention ses films: ‘Another earth’, l’eco-thriller ‘The East’…

L’actrice de Chicago s’est lancée dans l’aventure The OA avec Zal Batmanglij, franco-américain d’origine Syrienne scénariste de ‘The East’, ici scénariste et réalisateur de The OA. Ils sont tous deux passionnés de psychologie d’où la dimension intellectuelle de la série, portée par un beau casting improbable et attachant. Pour l’anecdote, signe du poids de la série, Brad Pitt enfile la casquette de producteur exécutif.

Les huit épisodes de la saisons 2, toujours inégaux mais plus que jamais passionnants, offrent une nouvelle dimension (jeu de mots) à la série. The OA jongle entre les thèmes avec brio. On retrouve les univers chers à Spielberg, Aronofski ou encore Lynch: comme si Mullholand Drive, E .T., The Fountain, Stranger Things ou encore The Dark, se retrouvaient condensés en une même entité. Génialement déstabilisant.

Regardez la bande annonce de la 2e saison de 'The OA':


Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Série

commentez cet article

Film of the week

70%

Top de la semaine

Top du mois

2089 vues
Les 10 films que l’on attend le plus avant (...)
2085 vues
L’envoûtement selon Saodaj’
940 vues
Saodaj’: ‘J'espère que nous offrirons beaucoup d'émotion au public!’
826 vues
Spoek Mathambo: ‘C’est une époque passionnante!’
818 vues
LA ISLA 2068 | Les hôtels Attitude vous invitent (...)
731 vues
‘Chernobyl’: Bouleversante immersion au cœur de la catastrophe de (...)
665 vues
The OA, voyage après la mort
663 vues
Pongo confirme son statut de nouveau phénomène du Kuduro
627 vues
Santana : aux frontières de la musique Africaine et (...)
623 vues
‘Borderline’, le nouveau single aérien de Tame Impala

Top 2019

1
4739 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
2
3579 vues
‘Serenity’, magnifique flop
3
2799 vues
Port-Louis Waterfront, le souffle du renouveau