The Shins inverse tout!

Catégorie Musique | Le son de la semaine / Publié le 02 Mars 2018

The Shins, groupe d’indie folk US, bascule dans une autre dimension le jour où Zack Braff, alors acteur et réalisateur débutants, décide d’utiliser deux titres du groupe d'Albuquerque dans son premier film, Garden State (2004). Le film est un phénomène internationale et le groupe devient très tendance.

Leur dernier album Heartworms sorti en mars 2017 après 5 ans de silence a été encensé par les critiques. Il ressort en 2018 dans une version ‘flipped’ sous le nom de The Worm’s Heart. C’est une “alternate version, an opposite version” de Heartworms, dit le leader James Mercer sur le site de Wired. Les rythmes sont bouleversés. Les chansons lentes de l’album deviennent les plus rapides, et inversement. Étonnant mais pas déroutant. L'album est une sorte de version améliorée. A découvrir avec les titres Dead Alive, magnifique balade, et Heartworms, dans une version électronique inhabituelle pour The Shins. 



Victor GENESTAR - Le Passionné
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Musique et Le son de la semaine

commentez cet article

On écoute

86%

Top de la semaine

Top du mois

2121 vues
L'été français de Patyatann
2028 vues
Mo né pli koné, Hip-Hop connexion à Curepipe
1851 vues
A l'autre bout du monde avec Fatima Yamaha
1480 vues
Un nouveau festival pour que brille Le Morne
1387 vues
Ça colle avec Chloé Ip!
1067 vues
De Louanda à Lisbonne, magnifique Pongo
1013 vues
A quiet place: concept génial, film flippant
925 vues
L'Arc-en-ciel Polo and Pan
881 vues
13 Reasons Why - Saison 2
810 vues
Hereditary, “L'exorciste de cette génération”?

Top 2018

1
5886 vues
Le jazz mauricien brille avec Jerry Léonide
2
5530 vues
Fusion et liberté avec Jerry and the Resistance
3
5375 vues
Moris mo péi, la belle histoire mauricienne