‘Widows’ : Steve McQueen fait son casse au féminin

Catégorie Popcorn | Le film de la semaine / Publié le 15 Février 2019

Sorti en septembre dernier aux Etats-Unis et ignoré des cinémas mauricien, ‘Widows’, avec son casting impressionnant, est notre film de la semaine. Attendu avec impatience, le nouveau Steve McQueen, réalisateur ultra coté depuis ’12 years a slave’, est-il à la hauteur des espérances? Verdict.

L’homonyme de l’acteur légendaire lui va bien. L'artiste britannique d’origines ghanéennes a vu ses trois premiers films acclamés par la critique (‘Hunger’ en 2008, ‘Shame’ en 2011 et donc ‘12 years a slave’ qui a reçu l’oscar du meilleur film en 2014). Une hype certaine qui l’a élevé au statut des réalisateurs qu’Hollywood s’arrache. Son passage du cinéma indépendant à la fresque historique semblait une suite logique à la carrière de ce réalisateur engagé. Le succès au box-office suivant. Son évolution vers le thriller grand public avec ‘Widows’, cette histoire de film de casse au féminin, est moins enthousiasmante. La touche personnelle et le ton engagé du réalisateur sont préservés. Mais sa volonté - son ambition - de vouloir tout traiter en un seul film: société inégalitaire, ville corrompue (Chicago), politiques véreux, femmes délaissées…, nuit à l’équilibre du film et à son intérêt. Viola Davis, la star de la série ‘Murder’ est plutôt convaincante, et son combat pour venger son mari (Liam Neeson) tient en haleine. Si l’on pense parfois au réalisateur Michael Mann (‘Heat’) pour la puissance visuelle et narrative, et son ton grave, on pense beaucoup plus au récent ‘Ocean’s 8’, un film qui surfait lui aussi sur cette tendance ‘féministe’ en déclinant le film de braquage aux fortes têtes en version féminine. Et au jeu de la comparaison, le dynamique ‘Ocean’s 8’, certes moins ambitieux et moins psychologique, est un divertissement plus plaisant à regarder. A vous de voir…

Widows – 68%
De Steve McQueen (II)
Avec Viola Davis, Michelle Rodriguez, Colin Farrell
Genre: Drame, Thriller
Durée: 2h09
Visa: Accord Parental Obligatoire
Synopsis: Chicago, de nos jours. Quatre femmes qui ne se connaissent pas. Leurs maris viennent de mourir lors d’un braquage qui a mal tourné, les laissant avec une lourde dette à rembourser. Elles n'ont rien en commun mais décident d’unir leurs forces pour terminer ce que leurs époux avaient commencé. Et prendre leur propre destin en main…

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Le film de la semaine

commentez cet article

Film of the week

70%

Nos critiques

70%
Rupert Wyatt
82%
de Josie Rourke
73%
Christopher Landon
70%
de M. Night Shyamalan
69%
de Steven Knight
Dans les salles

Top de la semaine

Top du mois

2089 vues
Les 10 films que l’on attend le plus avant (...)
2084 vues
L’envoûtement selon Saodaj’
940 vues
Saodaj’: ‘J'espère que nous offrirons beaucoup d'émotion au public!’
826 vues
Spoek Mathambo: ‘C’est une époque passionnante!’
818 vues
LA ISLA 2068 | Les hôtels Attitude vous invitent (...)
731 vues
‘Chernobyl’: Bouleversante immersion au cœur de la catastrophe de (...)
664 vues
The OA, voyage après la mort
663 vues
Pongo confirme son statut de nouveau phénomène du Kuduro
627 vues
Santana : aux frontières de la musique Africaine et (...)
623 vues
‘Borderline’, le nouveau single aérien de Tame Impala

Top 2019

1
4739 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
2
3579 vues
‘Serenity’, magnifique flop
3
2799 vues
Port-Louis Waterfront, le souffle du renouveau