‘Widows’ : Steve McQueen fait son casse au féminin

Catégorie Popcorn | Le film de la semaine / Publié le 15 Février 2019

Sorti en septembre dernier aux Etats-Unis et ignoré des cinémas mauricien, ‘Widows’, avec son casting impressionnant, est notre film de la semaine. Attendu avec impatience, le nouveau Steve McQueen, réalisateur ultra coté depuis ’12 years a slave’, est-il à la hauteur des espérances? Verdict.

L’homonyme de l’acteur légendaire lui va bien. L'artiste britannique d’origines ghanéennes a vu ses trois premiers films acclamés par la critique (‘Hunger’ en 2008, ‘Shame’ en 2011 et donc ‘12 years a slave’ qui a reçu l’oscar du meilleur film en 2014). Une hype certaine qui l’a élevé au statut des réalisateurs qu’Hollywood s’arrache. Son passage du cinéma indépendant à la fresque historique semblait une suite logique à la carrière de ce réalisateur engagé. Le succès au box-office suivant. Son évolution vers le thriller grand public avec ‘Widows’, cette histoire de film de casse au féminin, est moins enthousiasmante. La touche personnelle et le ton engagé du réalisateur sont préservés. Mais sa volonté - son ambition - de vouloir tout traiter en un seul film: société inégalitaire, ville corrompue (Chicago), politiques véreux, femmes délaissées…, nuit à l’équilibre du film et à son intérêt. Viola Davis, la star de la série ‘Murder’ est plutôt convaincante, et son combat pour venger son mari (Liam Neeson) tient en haleine. Si l’on pense parfois au réalisateur Michael Mann (‘Heat’) pour la puissance visuelle et narrative, et son ton grave, on pense beaucoup plus au récent ‘Ocean’s 8’, un film qui surfait lui aussi sur cette tendance ‘féministe’ en déclinant le film de braquage aux fortes têtes en version féminine. Et au jeu de la comparaison, le dynamique ‘Ocean’s 8’, certes moins ambitieux et moins psychologique, est un divertissement plus plaisant à regarder. A vous de voir…

Widows – 68%
De Steve McQueen (II)
Avec Viola Davis, Michelle Rodriguez, Colin Farrell
Genre: Drame, Thriller
Durée: 2h09
Visa: Accord Parental Obligatoire
Synopsis: Chicago, de nos jours. Quatre femmes qui ne se connaissent pas. Leurs maris viennent de mourir lors d’un braquage qui a mal tourné, les laissant avec une lourde dette à rembourser. Elles n'ont rien en commun mais décident d’unir leurs forces pour terminer ce que leurs époux avaient commencé. Et prendre leur propre destin en main…

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Le film de la semaine

commentez cet article

Actuellement

LA ISLA 2068 #3

Film of the week

62%

Nos critiques

62%
de Jacob Aaron Estes
73%
de Lorcan Finnegan
79%
de Joe Robert Cole
80%
de Jay Roach
84%
de Leigh Whannell
Dans les salles

Top de la semaine

Top du mois

5072 vues
Blakkayo: "Le futur se construit avec les jeunes d'aujourd'hui"
2838 vues
'Unbreakable Man', Hans Nayna en mode Mad Max
1918 vues
Kan, le savant fou des instruments de récup
1788 vues
Les 10 images les plus fortes du World Press (...)
1779 vues
'Zistwar Fer Per', le single ensorçelant de Babani Soundsystem
1765 vues
Le tour du monde d’AnneGa
1614 vues
Cinémas, salles de sport, alors on ouvre?
1572 vues
'All day and a night', la rage d'une vie (...)
1566 vues
Brian Lamoureux, pour l’amour de Port-Louis
1484 vues
Morisyen San Frontyer et les belles couleurs du clip (...)

Top 2020

1
11276 vues
'To merit enn kouronn', magnifique cri du cœur de (...)
2
5332 vues
Malaïka met le feu à La Réunion
3
5072 vues
Blakkayo: "Le futur se construit avec les jeunes d'aujourd'hui"