Zilwala, un nouveau groupe pour un hommage vibrant à Kaya

Catégorie Musique | Le clip de la semaine / Publié le 04 Août 2017

Le 10 août 1960 naissait Joseph Reginald Topize à Roche-Bois qui deviendra l’artiste Kaya, le plus grand nom de la culture mauricienne. Le 10 août 2017 Kaya aurait eu 57 ans. Le créateur de la musique seggae est mort dans des conditions révoltantes en 1999. L’artiste est devenue légende. La vague musicale créée par le chanteur mauricien est encore largement perceptible aujourd’hui, et retrouve un nouveau souffle avec un groupe très prometteur : Zilwala. Ils ont choisi la date symbolique du 10 août pour dévoiler au public mauricien leur tout premier album intitulé Indantite (Zanana Records). Un clip précède sa sortie: Seggae Mo Lamizik. Un hommage musical et visuel vibrants au chanteur disparu trop tôt. Seggae Mo Lamizik est notre clip de la semaine. 

En découvrant le premier clip de Zilwala on plonge directement au cœur du début des années 90. Images d’archives de concerts de Kaya trouvées sur You Tube - compilées et retravaillés avec talent par Lucas Burrows (UK) et Avneesh (Maurice) -, on se croirait revenu en enfance devant son petit téléviseur de l’époque. « On a voulu garder la touche retro dans notre démarche » nous explique Avneesh, talentueux dj et visual artist du collectif electrocaïne

Musicalement le titre, excellent, est un hommage direct à Kaya. L’artiste mauricien avait publié une chanson du même nom. Zilwala s’en est inspiré pour créer un tout nouveau morceau, avec notamment de jolis riffs de guitare. Au micro c’est l’excellent Didier Armel plus connu sous le nom de scène Zion. Le leader du groupe (au-côté de Jimmy Serret, Jean Noël Sardes, Nicholas Duval a.k.a. Ninjah, Lionnel Chelliah a.k.a. TiPunk et enfin Coralyne Cerdor dont la voix fait frissonner au tout début du clip) a écrit les textes des 9 chansons de l’album.

Zilwala utilise les mêmes instruments que Kaya : la batterie, la basse et la guitare pour le côté reggae, et la ravanne, le triangle et la maravanne (kayamba) pour le côté sega. Une fusion de 2 styles à l’origine du mouvement seggae, cette musique née du talent de Kaya, aujourd’hui un emblème de la culture créole mauricienne.

Idantite, enregistré avec Neil Combstock à The Studio (Phoenix) dans les locaux d’electrocaïne (plateforme musicale mauricienne de musiques modernes, à l’origine de la création du label de musique typique: Zanana Records), est un album socialement engagé, qui prône l’ouverture d’esprit et la tolérance, dans un souffle de liberté. Une philosophie très Kaya. Le 1er album du groupe Zilwala, est aussi le 1er album signé sur le label mauricien Zanana Records, lancé pour l’occasion. L’objectif : dénicher des nouveaux talents et les accompagner (musicalement, graphiquement, …) pour promouvoir la musique locale et l’héritage culturel mauricien. Une patte artistique originale déjà visible sur la pochette de l’album : le graphiste Evan Sohun (Dreamers 2) a repeint une photo d’une vieille boutik de Port-Louis.

L’aventure Zilwala ne fait que commencer. Elle débute en Live le 18 août à Kas Poz (Ebène). Regardez leur premier clip, "Seggae mo lamizik":


Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Musique et Le clip de la semaine

commentez cet article

Prochainement

DREAMERS 11

Notre avis

93%

On écoute

83%

Top de la semaine

Top du mois

6844 vues
Top 10 des meilleurs films en 2019
5013 vues
Top 10 des meilleurs sons en 2019
1021 vues
Skizofan, le slam dans l’âme
974 vues
L’expérience immersive d’Evan Sohun et Julie Stephen Chheng
970 vues
Guimero, l’artiste 100% geek
964 vues
'Marriage Story', symbole de la domination de Netflix
795 vues
Urban Village, le groupe de Soweto qui monte !
776 vues
'Hoohoohoo Hahaha', revoilà Jacques !
741 vues
La Grande Guerre selon Sam Mendes
735 vues
'The Mandalorian' lance l’aventure Disney +

Top 2020

1
1021 vues
Skizofan, le slam dans l’âme
2
776 vues
'Hoohoohoo Hahaha', revoilà Jacques !
3
741 vues
La Grande Guerre selon Sam Mendes