'All day and a night', la rage d'une vie brisée

Catégorie Popcorn | Cinéma / Publié le 04 Mai 2020

Un (très) bon film Netflix tombe tous les 3 mois. Au milieu d’une liste indigeste de films médiocres ou complètement débiles (le dernier en date, l’outrancier 'Tyler Rake', copie consternante d’un 'John Wick' à la sauce 'Rambo', symbolise ce e-cinéma sans neurones, vite consommé, immédiatement oublié), émerge quelques perles…. souvent espérées comme telles. C’était le cas avec 'The Irishman' ou 'Marriage story' réalisés par les icônes (dans un registre bien différent) Martin Scorsese et Noah Baumbach. Plus récemment la bombe indé 'Uncut Gems' des frères Safdie (Lire notre article : 'Uncut Gems' à la folie!) redonnait un peu de crédit cinématographique à une plateforme aux dents longues. Notre film de la semaine est une perle que cette fois nous n’attendions pas. Lumière sur 'All day and a night', long métrage bouleversant sorti ce 1er mai. Un film qui fera beaucoup de bruits…

'All day and a night' raconte la vie chaotique d’un jeune Afro-Américain issu d’un quartier défavorisé d’Oakland. Une vie brisée par un père violent, un quartier brûlant, des fréquentations dangereuses… L’immersion est saisissante. Le film de Joe Robert Cole - réalisateur débutant mais scénariste de 'Black Panther' et surtout scénariste de 'The People v. O. J. Simpson', l’excellente première saison d’'American Crime Story' -, vous scotche dès la première seconde pour ne plus vous relâcher. Le réalisateur américain film Oakland comme jamais, notamment dans un long plan séquence nocturne génial. Son film questionne la condition noire aux Etats-Unis. On pense aux classiques du genre, 'Menace II Society' et 'Boyz n the Hood'. L’oscarisé 'Moonlight' de Barry jenkins n’est pas loin. Même si les ambitions scénaristiques sont plus modestes, comme réduites à un fragment brûlant d’une vie volée. Devant la caméra, un acteur crève l’écran. Ashton Sanders, taiseux et émouvant. A vif et rempli d'une colère contenue. Il était déjà le héros du film 'Moonlight'…

All day and a night – 79%
De Joe Robert Cole
Avec Ashton Sanders, Jeffrey Wright, Yahya Abdul-Mateen II, ...
Genre: Drame
Durée: 2h01
Visa: -12
Synopsis: L'histoire d'un jeune criminel d'un quartier sensible d'Oakland qui, arrivant en prison, repense alors aux jours précédant son arrestation et à son enfance, essayant de trouver des raisons pour aller de l'avant et survivre à son incarcération.

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Cinéma

commentez cet article

Film of the week

78%

Nos critiques

78%
de Aaron Sorkin
80%
de Gerard Bush & Christopher Renz
86%
de Craig Zobel
79%
de Spike Lee
75%
de Destin Daniel Cretton
Dans les salles

Top de la semaine

Top du mois

2203 vues
Le voile se lève sur le Kaz'Out 2020!
1551 vues
Stelio, de l'amour et des rêves rodriguais
905 vues
Pangar, La Réunion crépite !
791 vues
'The Haunting of Bly Manor' un frisson d'impatience
764 vues
Quand la reine de Saba inspire Batuk
669 vues
La Isla 2068, c’est (re)parti !
652 vues
Le line-up du festival La Isla 2068 #3 dévoilé (...)
618 vues
Woodkid, 7 ans après...
600 vues
[Vidéo] Annega en live sur 'Home' @ Dreamers
589 vues
La rébellion techno-pop d'Ela Minus

Top 2020

1
12164 vues
'To merit enn kouronn', magnifique cri du cœur de (...)
2
6080 vues
Malaïka met le feu à La Réunion
3
5711 vues
Blakkayo: "Le futur se construit avec les jeunes d'aujourd'hui"