Ces cartes, trésors de l’île Maurice

Catégorie Idées | Histoire & Patrimoine / Publié le 15 Décembre 2017

Il y a des livres que l’on garde précieusement dans son salon, comme un petit trésor que l’on aime montrer. Partager, un peu. Feuilleter, beaucoup. Voyage au gré des cartes est de ceux-là. Cet ouvrage des éditions Vizavi (maison port-louisienne habituée aux beaux-livres sur l’histoire de l’île : Timeless Mauritius, Chinatown au cœur de l’île Maurice, Port-Louis deux siècles d’histoire…), est, au-delà d’un bel objet, une plongée inédite dans l’histoire de Maurice. Le livre réunit une cinquantaine de cartes datées de 1502 à 1968 - soit d’avant la découverte de l’île par Pedro Mascarenhas à l’indépendance de Maurice -, agrémentées des anecdotes croustillantes de Pipo Lenoir et Pascal Soufflet.

« L’île Maurice, de simple point, devient une vraie forme, mémorisable, caractéristique, et cette forme d’abord maladroite, se précise et s’ancre dans les mémoires, s’habillant de noms de rivières, de toponymes, de lieux-dits, de villages, de villes, de montagnes ». Emmanuel Richon, Directeur du Blue Penny Museum au Caudan, signe la préface, une porte d’entrée passionnante pour bien saisir ces cartes, reflets d’une époque.

Dina Arobi, Ilha do Cirné, Mauritius, Isle de France, … les noms se succèdent, les premières représentations géographiques sont très vagues et fantaisistes. L’île est vide et difforme. Puis, les premiers détails apparaissent, essentiellement marins, comme les courants, les côtes (Turtle Bay, Caprenters Bay…), l’entrée et la sortie de l’île vers Poudre d’Or... Les cartes s’enrichissent d’anecdotes, comme sur cette carte de 1700 où Port-Louis est surnommé 'L’ance de Nazareth bonne pour un navire', et Grand Baie 'Beau Cul de Sacq'! 

La carte de Pierre Van der Aa en 1714 prend des allures de ‘carte au trésor’, avec, vers Médine, cette annotation : 'ici se trouve une ancre de 4000 livres'. En 1753, la carte du français La Caille - dont le chien, Gris Gris, aurait, précise le livre, donné son nom à la fameuse plage mouvementée du sud – cartographie une île intégralement recouverte de forêt, si ce n’est sur les côtes de la région de Port-Louis et de Port Bourbon (Mahébourg). Port-Louis commence à être détaillé. Maurice prend une forme plus fidèle, dès 1800, sur la belle carte du vicomte de Vaux et sa vue panoramique de Port-Louis depuis la mer. Au fil des cartes, la déforestation devient flagrante, notamment sur celle du français Dufour en 1836, où l’est et l’ouest se vident de leur végétation. Sur les plaines du nord seul ‘Le quartier des Pamplemousses’ offre une belle résistance et un large poumon de verdure rafraîchissant pour ce quartier des belles résidences. L'évolution est flagrante, liée à l’industrialisation. Aujourd'hui, l'île n'est plus recouverte que par 2% de forêts – record mondial de déforestation en si peu de temps selon Vincent Florens professeur de l'Université de Maurice. Tournons la page.

Amateurs d’histoires et de découvertes, vous avez trouvé votre cadeau de noël !

Voyage au gré des cartes est disponible au prix de Rs1500 dans les librairies Bookcourt et certaines grandes surfaces et autres librairies.

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Idées et Histoire & Patrimoine

commentez cet article

Film of the week

70%

On écoute

90%

Top de la semaine

Top du mois

3178 vues
‘Serenity’, magnifique flop
2634 vues
Port-Louis Waterfront, le souffle du renouveau
1914 vues
Kaya : hommage national au roi du Seggae
1480 vues
Tamarin, Surf et Photographie avec Keïvan Cadinouche
1357 vues
Le nouveau diamant brut de la Jamaïque
1329 vues
Damien Elisa: ‘Kaya, une part de moi à jamais.’
1277 vues
Pour l'amour du Jazz!
1208 vues
Sakifo frappe fort pour ses 15 ans !
1059 vues
Media Trust Awards: And the winner is...
953 vues
A la découverte du patrimoine musical de Maurice

Top 2019

1
4584 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
2
3178 vues
‘Serenity’, magnifique flop
3
2634 vues
Port-Louis Waterfront, le souffle du renouveau