Dans la peau d’Emilien Jubeau

Catégorie L'artiste de la semaine / Publié le 22 Mai 2017

Le directeur artistique du festival Porlwi (avec Guillaume Jauffret) expose pour la toute première fois en solo. Une initiative des fondateurs de WA Gallery. Résultat: Une étonnante exposition - entre peintures et installations -, troublante et intime. C’est Douloureuse Beauté jusqu’au samedi 27 mai (NDLR: prolongation au Hennessy Park Hotel - lire plus bas). Le mauricien Emilien Jubeau est notre artiste de la semaine La Isla - Hôtels Attitude. 

Emilien Jubeau seul sous le feu des projecteurs c’est exceptionnel. Habituellement dans l’ombre d’événements remarqués (comme cette extra-ordinaire ville qu’il a reconstitué en carton pour les 50 ans de Food & Allied ou les flamboyants décors réalisés pour Hansel & Gretel au théâtre Serge Constantin), l’artiste de Quatre Bornes est, avec Douloureuse Beauté, enfin au premier plan. Sa vie avec.

Des toilettes, des intestins géants. Un buste mi-homme mi-femme sorti tout droit d’un film de SF. Le trouble est omniprésent mais de Science-Fiction il n’est pas question. Sa mère partie trop tôt, son père, ses amours, ses rêves envolés comme cette maison dans le ciel. On pense à "Up" de Pixar. C’est surtout triste… et beau. Emilien Jubeau exorcise ses souffrances et ses souvenirs dans 16 tableaux mis en vente et plusieurs installations.

Quand Nora et Gilbert, les fondateurs de ce nouvel espace artistique à Rivière Noire (lire notre article: Deux nouvelles galeries d’Art à l’Ile Maurice), ont eu l’idée de cette collaboration, Emilien Jubeau a foncé tête baissée. Tout a été réalisé surplace. Le processus a été rapide. 1 mois de résidence à WA Gallery, dont les murs des 3 espaces d’expositions étaient entièrement recouverts de toiles vierges prêtes à prendre vie. Vêtu d’une robe, Emilien Jubeau s’est plongé dans ses souvenirs de ses 10 dernières années, aidé dans la réalisation par "environ 25 amis" précise-t-il! Le travail de l’artiste a bouleversé, encore davantage ceux qui le connaissent intimement. « Certains ont pleuré au vernissage » nous raconte Geneviève, collaboratrice de l’artiste. 

L’exposition se termine samedi à Rivière Noire puis s'installe au Hennessy Park Hotel (Ebene) du 3 au 16 juin. La démarche, résidence + exposition, de WA Gallery sera renouvelée en octobre, cette fois avec Picar, spécialiste du Street Art, pour « ouvrir la galerie à l’Art urbain » précise Gilbert Planel. A suivre de prés…

Pour être tenu informé des prochaines réalisations du peintre-designer: accédez à la fiche d'Emilien Jubeau puis cliquez sur Devenir Fan.

WA Gallery est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h et le samedi jusqu’à midi.

Chaque semaine La Isla Social Club, en partenariat avec les Hôtels Attitude, valorise un artiste mauricien (ou lié à l'Ile Maurice) au cœur de l’actualité. C'est l'Artiste de la Semaine !

Victor Genestar - Le Passionné
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles L'artiste de la semaine

commentez cet article

Film of the week

88%

On écoute

83%

Top de la semaine

Top du mois

Top 2024

1
1203 vues
Il est l'heure de s'inscrire au concours Konpoz to (...)
2
944 vues
Manu Desroches, de 'La Terre' aux étoiles
3
909 vues
Déjà plus de 20,000 vues pour la vidéo du (...)