BadTrip, le clip qui dit non aux drogues synthétiques à Maurice

Catégorie Musique | Le clip de la semaine / Publié le 26 Août 2017

Le dernier clip du groupe A4C - "BadTrip" featuring Myckee et produit par Tical Negus, le fondateur du collectif de Curepipe -, est notre clip de la semaine. Un morceau en collaboation avec un autre collectif de la ville, "Bann foutan". "BadTrip" est une réussite à tout point de vue sur un sujet sensible et douloureux qui touche la jeunesse mauricienne : la circulation et la prolifération des drogues synthétiques dans les écoles et les rues de l’île.

Un clip tourné à Curepipe entre la rue et une maison abandonnée, réalisé par AHP (Aldo Henry Prod). Les paroles en créole, bien senties, sont écrites et chantées par le jeune phénomène Myckee (aussi appelé Mikillan - vu dans l’excellent clip "zardin zetwal"). « Nou tou ena enn addiction, mai simik pas enn solition ». Le flow de Myckee, et le ton, sobre, donnent la dimension d’un collectif rap qui a la tête sur les épaules. "Aret Synthé!". "BadTrip" by A4C est à découvrir en Live le 1er septembre pour Dreamers 5.


Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Musique et Le clip de la semaine

commentez cet article

On écoute

90%

Top de la semaine

Top du mois

3176 vues
‘Serenity’, magnifique flop
2634 vues
Port-Louis Waterfront, le souffle du renouveau
1913 vues
Kaya : hommage national au roi du Seggae
1480 vues
Tamarin, Surf et Photographie avec Keïvan Cadinouche
1357 vues
Le nouveau diamant brut de la Jamaïque
1329 vues
Damien Elisa: ‘Kaya, une part de moi à jamais.’
1276 vues
Pour l'amour du Jazz!
1208 vues
Sakifo frappe fort pour ses 15 ans !
1059 vues
Media Trust Awards: And the winner is...
953 vues
A la découverte du patrimoine musical de Maurice

Top 2019

1
4584 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
2
3176 vues
‘Serenity’, magnifique flop
3
2634 vues
Port-Louis Waterfront, le souffle du renouveau