Le voile se lève sur le Kaz'Out 2020!

Catégorie Sortir | Ile Maurice / Publié le 24 Septembre 2020

Le Kaz’Out, septième édition, c’est samedi 7 novembre. Toujours à l’Aventure du Sucre. Sans artistes étrangers, conséquence d'un contexte sanitaire très contraignant, mais avec la venue d'un artiste d’une île pas si lointaine : Rodrigues! Comme chaque année, Lionel Permal, co-fondateur du festival, réponds à nos questions sur le programme du festival. Kaz’Out 2020 c’est parti !

Quel impact aura la crise mondiale sur cette 7e édition?

Nous avons dû revoir plusieurs de nos priorités et réajuster notre concept, sans artistes étrangers, afin de faire face à la crise actuelle. (NDLR // Le festival sera sur un format horaire exceptionnellement réduit, de 17h à minuit).

Après une édition 2019 sold out, quelles sont les ambitions du Kaz’Out cette année?

Notre ambition a toujours été de faire perdurer le festival et de partager notre philosophie avec un maximum de personnes. Donc je dirais qu'on reste sur cet objectif!

Le live qu'il ne faudra pas manquer?

J'ai entendu dire que Babani Sound System nous prépare quelque chose de sympa (sourire).

Quelles seront les découvertes et autres coups de cœur de cette édition?

Ti Bandi (NDLR // groupe de rock révélé par Konpoz to Lamizik), le nouvel album de Natty Gong, Panter Nwar ek eskapad ant kamawad, Linzy avec sa formule akoustic, les sons du Yogi tamby, Stelio qui vient de Rodrigues avec son sega tambour moderne, et bien sur Blakkayo (Lire notre article: Blakkayo "Le futur se construit avec les jeunes d'aujourd'hui").

Quelques mots justement sur la tête d'affiche Blakkayo?

Même si chacun à la sienne, Blakkayo sera pour beaucoup en effet la tête d'affiche de cette 7e édition. On aura l'occasion d'entendre pour la toute première fois les sons de son nouvel album (NDLR  // 'Soz Serye') en live.

Le concert post festival de Sona Jobarteh, programmé à Port-Louis en mars dernier mais annulé pour cause de coronavirus, est-il remis pour plus tard?

Pas forcément on attend de voir comment les choses vont évoluer mais c'est en discussion, la volonté est là. C'est sûr qu'un jour Sona Jobarteh jouera sur une de nos scènes!

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Sortir et Ile Maurice

commentez cet article

Film of the week

78%

On écoute

92%

Top de la semaine

Top du mois

2194 vues
Le voile se lève sur le Kaz'Out 2020!
1506 vues
Stelio, de l'amour et des rêves rodriguais
946 vues
C'était 'Dreamers - La Nuit du Musée'!
894 vues
Pangar, La Réunion crépite !
780 vues
'The Haunting of Bly Manor' un frisson d'impatience
754 vues
Quand la reine de Saba inspire Batuk
663 vues
La Isla 2068, c’est (re)parti !
646 vues
Le line-up du festival La Isla 2068 #3 dévoilé (...)
608 vues
[Vidéo] Good Morning Tamarin avec AnneGa!
607 vues
Woodkid, 7 ans après...

Top 2020

1
12156 vues
'To merit enn kouronn', magnifique cri du cœur de (...)
2
6075 vues
Malaïka met le feu à La Réunion
3
5707 vues
Blakkayo: "Le futur se construit avec les jeunes d'aujourd'hui"