‘Zoli lepok’: Emlyn nous raconte son nouveau clip

Catégorie Musique | News / Publié le 24 Mai 2019

En septembre 2018 avait lieu la finale de la première édition de Konpoz to Lamizik, concours musical organisé par les hôtels Attitude (Lire notre article: 'Konpoz to Lamizik dit oui à la création musicale'). Plus d’une cinquantaine de participants, dix finalistes et une gagnante: Emlyn, chanteuse-compositrice de 24 ans, tête d’affiche de Dreamers 4 en mai 2017 (Lire nos articles: 'Emlyn, joyau brut de la culture mauricienne' // 'Avec la victoire d’Emlyn, Konpoz to Lamizik voit plus loin'). Avec l’ambition de soutenir et de professionnaliser les talents mauriciens, l’une des récompenses du concours Konpoz to Lamizik est le financement et l’accompagnement artistique du vainqueur pour la réalisation d’un clip sur son morceau phare. Pour La isla, Emlyn raconte sa belle aventure Konpoz to Lamizik et les coulisses du tournage de 'Zoli lepok', magnifique morceau devenu un très joli clip. Réalisé par l’artiste Mauricien Kan Chan Kin, le clip a été dévoilé le 9 mai dernier, lors du lancement officiel de la seconde édition de Konpoz to Lamizik. Retour en enfance! 

Ton expérience ‘Konpoz To Lamizik’ en quelques mots.

"C’était une très bonne expérience. Je me suis embarquée dans l’aventure sans vraiment me dire que je pouvais gagner. J’ai rencontré beaucoup de monde, d’autres aspirants artistes et des professionnels du milieu. C’était génial de découvrir d’autres compositeurs de musique. Je ne pensais pas être fan de concours, mais finalement, c’est bien d’avoir l’avis d’un jury (NDLR: présidé par Eric Triton) sur notre art. Je suis ravie d’être la gagnante."

La seconde édition du concours est lancée. As-tu un conseil pour les participants?

"Mon conseil est simple, soyez vous-même et montrez votre personnalité à travers votre musique. Car il ne suffit pas seulement de chanter et de jouer bien, mais aussi de montrer sa personnalité sur scène et de se lâcher."  

Le clip de ‘Zoli lepok’ - ton morceau phare -, est le fruit de ta victoire sur la première édition du concours. Comment s’est déroulé le tournage?

"Le tournage s’est déroulé en plusieurs sessions. On l’a tourné en février, mais comme c’était la saison des pluies, le tournage a pris plus de temps. Dans l’ensemble, c’était très amusant et créatif. Avec le réalisateur, Kan, on s’est amusés à chercher des idées pour retomber en enfance, être en contact avec les enfants pour rentrer dans l’univers de la chanson."

Parle-nous du choix du lieu du tournage et des personnages? 

"J’avais déjà ma petite idée à propos du lieu. C’est chez de très bons amis, pas loin de chez moi. Ils ont une petite maison coquette et un jardin qui nous ramènent vers cette époque dont je parle dans la chanson. C’est là où vit l’actrice principale du clip, celle qui joue mon rôle petite. Elle s’appelle Zyana et c’est une petite fille très dynamique que j’adore. Elle est comme ma petite sœur. Plongée dans un environnement qu’elle connait déjà, c’était simple pour elle de jouer ce rôle. Elle était très naturelle, ainsi que son frère et les autres enfants du voisinage. Ce sont des enfants qui jouent encore aux jeux dont je fais allusion dans 'Zoli lepok'. Donc, ce n’était pas vraiment de la comédie."

Quel est le message de la chanson?

"Le message de la chanson est que les parents d’aujourd’hui ont le devoir de montrer aux enfants qu’il suffit de jeux simples pour se divertir. Cela encourage la créativité des enfants. Sortir pour jouer à l’extérieur, sans téléphones et sans écrans. Beaucoup de jeux d’enfants disparaissent avec la technologie. C’est néfaste pour eux. La chanson parle d’elle-même et le clip renvoie les adultes à leur enfance."

Quels sont les retombés depuis la sortie du clip? 

"Beaucoup de félicitations des fans qui ont beaucoup apprécié. Je reçois des messages tous les jours, ce qui est extrêmement encourageant. Cela me donne la niaque pour travailler encore plus ma musique et ne jamais abandonner! On a aussi pas mal de demandes de représentations avec le groupe. Les retombés sont: beaucoup d’amour et beaucoup de concerts qui nous permettent de vivre de notre art."

Quels sont tes projets à venir? Un premier album? Une collaboration?

"Eventuellement la préparation d’un EP. Cela demande beaucoup de temps et d’argent. Je veux le faire bien, donc on travaille beaucoup sur les compositions avec mon groupe. Ça mijote! Des collaborations, oui, avec plusieurs artistes. J’attends que tout se finalise... Le public va découvrir d’autres sonorités!"

Regardez le clip 'Zoli lepok' d’Emlyn: 


Stacy FEVRIER - The Butterfly Effect
L’art d’être partout, avec toujours un coup d’avance, c’est Stacy Février. Suivez ici, et nulle part ailleurs, les nouveaux héros de la culture mauricienne et internationale.

Autres articles Musique et News

commentez cet article

On écoute

79%

Top de la semaine

Top du mois

4128 vues
AnneGa, la future pop star mauricienne
2526 vues
Natty Gong en freestyle dans les rues de Londres (...)
2142 vues
Roots Blakarol, vibrations reggae de Camp Carol sur le (...)
1474 vues
Le Beau Plan Creative Park aux couleurs de Dreamers (...)
1396 vues
Les nouvelles étoiles de Konpoz to Lamizik
1358 vues
Le tour du monde musical de Jason Heerah
1192 vues
Realiz to bann rev, ‘l’hymne à la motivation’ d’Osmosis (...)
1107 vues
La finale de tous les espoirs
955 vues
Fridays for Future Mauritius, dans le sillage de Greta (...)
781 vues
NCA, le street artist écolo

Top 2019

1
5771 vues
Le nouveau clip très ‘hot’ de Saodaj’
2
5139 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
3
4200 vues
‘Serenity’, magnifique flop