Gavin Poonoosamy : “Repartir de Porlwi avec l'envie de chanter !”

Catégorie Sortir | Ile Maurice / Publié le 23 Novembre 2017

Gavin Poonoosamy, 'adorateur d’Art spécialisé en Musique', fondateur du mois de jazz, Mama Jaz, collabore cette année sur Porlwi by Nature. Une grande première pour ce passionné de musique. Son rôle ? Responsable du street music, des performances Live du festival. Il prend le relais de Stephan Jauffret-Rezannah en charge de cette même mission sur les deux premières éditions. Intrigué, nous sommes allés voir Gavin Poonoosamy pour en savoir plus sur un programme assez secret jusque-là. Musique !

Gavin, le street music version Porlwi by Nature cela va donner quoi ?

Un esprit dynamique et organique ! Il n’y aura pas de scènes particulières mais des artistes en mouvement et des points musicaux. Une dizaine de points, répartis tout le long du parcours, sur l’esplanade du port, au moulin, à côté du grenier, dans la rue bourbon - le point principal -, à la rue dauphine et dans la citadelle. Il n’y aura donc pas de structures de scènes traditionnelles. Une démarche logistique plus légère, en phase avec le thème ‘nature’. L’esprit est donc très ‘street’. L’originalité, cette année, nous vient de la troupe des saltimbanques ; des êtres musicaux itinérants sur la rue bourbon principalement et un peu au-delà. Ils seront neuf musiciens multi-instrumentistes (NDLR : On note la présence dans cette troupe inédite de Damien Elisa et Norbert Planel), en leur sein le directeur musical-ès-organique, ethnomusicologue de surcroît, Yony Cornet. Il y aura aussi deux ‘marching bands’ : une vingtaine de musiciens du Conservatoire National François Mitterrand dirigé par Jérémy Gungadoo, et une expérience inédite du groupe Lespri Ravann, développée récemment avec succès lors du Festival Kreol des Seychelles. 

Hormis ces groupes itinérants, que peux-tu nous dire sur les artistes programmés ?

Il y a presque 70 artistes programmés, entre découvertes et artistes confirmés. Les styles musicaux seront hyper divers, du deejaying aux musiques plus traditionnelles. La journée, sur l’esplanade du port, nous proposerons une programmation de DJs terroirs organisée par Tiger Phong de midi à 19h, dès le jeudi. Le dimanche à la Citadelle, il y aura un grand piano posé au milieu de la citadelle : Sunday Solo Piano Programme, avec un artiste renommé de Barcelone, Néstor Giménez, qui jouera trois sets de 45 minutes, entrecoupés par des performances de Damien Elisa et Yony Cornet. Enfin au Jardin de la Compagnie, il est prévu, sous le kiosque, des prestations de Jason Lily, Emlyn et Rafiki, mais uniquement en journée. Le département Street Music soutient aussi TIES Community Café (au moulin) et a canalisé la participation de Red Bull Music Academy, géant des musiques actuelles internationales, qui invite le dj sud-africain Thibo Tazz pour deux sets de fous vendredi et samedi soir. En performance les mêmes soirs, il y aura le groupe New-Yorkais, Soul Inscribed, qui proposera un combo Hip Hop Metal Rock avec le soutien de l’ambassade américaine de Maurice. 

Quel est ton souhait pour cette troisième édition ?

Tout d’abord, que tout se passe bien ! Ensuite, qu’il fasse beau ! Je souhaite surtout que les festivaliers s’amusent en croisant la route des saltimbanques. Dans tout ce bouillonnement créatif, ce grand air, j’espère que des choses vont se créer, que cela va encourager la vie. L’idéal ? Que les gens repartent de Port-Louis avec l’envie de siffler, de chanter, et surtout, de s’aimer !

Allez + loin : Porlwi by Nature, prémices du nouveau Port-Louis

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Sortir et Ile Maurice

commentez cet article

Film of the week

70%

On écoute

91%

Top de la semaine

Top du mois

2484 vues
Le sud en ébullition avec Oeson, The Prophecy et (...)
2179 vues
Baba Gaïa, déesse des couleurs
1816 vues
L’envoûtement selon Saodaj’
1766 vues
So, la nouvelle face de l’électro mauricienne
1747 vues
Les 10 films que l’on attend le plus avant (...)
1731 vues
Les 16 travaux de Stephan Toussaint
1142 vues
Le Grenier de tous les fantasmes
1140 vues
Batuk secoue l’Afrique du Sud et la planète!
937 vues
Danielle Halbwachs, de retour sur ses terres
863 vues
LA ISLA 2068, en route pour le futur!

Top 2019

1
4671 vues
‘Serenity’: Mélodrame sous les tropiques
2
3448 vues
‘Serenity’, magnifique flop
3
2722 vues
Port-Louis Waterfront, le souffle du renouveau