Les icônes Nakhane et ANOHNI réunies pour le meilleur

Catégorie Musique | Le clip de la semaine / Publié le 29 Janvier 2019

Dans le cadre de la réédition deluxe de son album ‘You Will Not Die’, prévu pour le 22 février prochain, Nakhane, artiste Sud-Africain sort son dernier clip, ‘New Brighton’. Cette réalisation réunis Nakhane, le collectif Girls in Film (GiF) et Antony Hegarty, le mythique chanteur d’Antony and the Johnsons, devenu ANOHNI… chanteuse-compositrice. Nakhane et ANOHNI, deux personnalités polymorphes partageants une technique vocale impressionante et un physique androgyne. Au final, ce clip est un beau vrai melting-pot de visionnaires et d’artistes engagés !

GiF, producteur du clip, animait récemment un atelier de travail pendant 2 jours à Port-Louis, dans les nouveaux locaux de Lakaz D’Art, plateforme créative à Maurice (Lire notre article : « Nous croyons en Port-Louis ! »). C’était en novembre 2018 en présence de sa fondatrice, Nikola Vasakova. Ce collectif féminin qui souhaite promouvoir les femmes de l’industrie du cinéma a également pour mission de forger des collaborations entres les créatifs. But atteint semble-t-il, avec ce nouveau clip qui réunis le chanteur queer Nakhane et la chanteuse trans ANOHNI. Cette dernière, nous a habitués à des chansons engagées (‘Drone Bomb Me’ et ‘4 degrees’). Elle ne déroge pas à la règle avec ‘New Brighton’. Le clip au ton mélancolique suit Nakhane notamment dans une maison à l’architecture coloniale où le chanteur affiche sa mélancolie vis-à-vis des symboles coloniaux qu’il y trouve. 

Ecrit par Nakhane en 2013, la chanson est née d’un séjour à New Brighton, un canton de Port Elizabeth sur la côte est d’Afrique du Sud. Nakhane a été frappé par le passé coloniale de cette région, et les nombreuses références à l’époque de la colonisation. D’où ce clip, visuellement sompteux, pensé comme une célébration des femmes noires dont il déplore le manque de représentation en Afrique du Sud.

Regardez le clip 'New Brighton' de Nakhane :

Aniouta COTEGAH - Juste la fin du monde
Jeune, libre et impertinente, avec Aniouta Cotegah le futur c'est maintenant. La nouvelle vague? Sa passion. Son idole? Xavier Dolan, forcément.

Autres articles Musique et Le clip de la semaine

commentez cet article

On écoute

83%

Top de la semaine

Top du mois

Top 2024

1
1205 vues
Il est l'heure de s'inscrire au concours Konpoz to (...)
2
949 vues
Manu Desroches, de 'La Terre' aux étoiles
3
919 vues
Déjà plus de 20,000 vues pour la vidéo du (...)