Notre Top 10 des meilleurs films en 2017

Catégorie Popcorn | Cinéma / Publié le 28 Décembre 2017

And the winner is… Chaque semaine Le Lab arpente les salles mauriciennes (enfin, quand il y a quelque chose à se mettre sous la dent) et vous livre sa critique douce-amère. Avant de rentrer dans un Top très subjectif, on s'accordera sur le fait que la programmation des cinémas mauriciens reste très limitée, et réduite, à de rares exceptions près, aux plus grosses productions. Si l’on peut déplorer (voir halluciner) que les deux films les plus attendus de l’année pour les cinéphiles (Dunkerque de Christopher Nolan et Detroit de Katryn Bigelow) n’aient pas été projetés à Maurice, on s'est réjoui de la sortie inattendue de films d’auteurs ambitieux qui auront incontestablement marqué 2017 (Get Out de Jordan Peele et Grave de Julia Ducournou). Tout un paradoxe d'une programmation mauricienne encore irrégulière.

Voici notre palmarès des 10 meilleurs films de l'année:

10e - Dunkerque de Christopher Nolan avec Fionn Whitehead, Mark Rylance, Tom Hardy…

L’anglais Christopher Nolan (Interstellar) signe une immense œuvre cinématographique, épique et vertigineuse. Le film le plus attendu en 2017 n’a pas eu l’honneur d’une sortie en salles à Maurice. Pourquoi ?


9e - Okja de Joon-Ho Bong avec Seo-Hyun Ahn, Tilda Swinton…

Le e-cinema a percé en 2017. Netflix a mis les moyens en signant de grosses pointures internationales, comme le réalisateur sud-coréen Joon-Ho Bong (Memories of Murder, Snowpiercer). Son film, Okja, fable de science-fiction aux accents écolos, aura déchiré le dernier festival de Cannes.

Lire notre critique


8e - Miss Sloane de John Madden avec Jessica Chastain, Mark Strong…

On n’est pas particulièrement fan de John Maden (Shakespeare in Love, Indian Palace). Mais son Miss Sloane aux dialogues survitaminés est le coup de boost de l’année 2017. Sur un scénario très malin, Jessica Chastain met une claque à tout le monde.

Lire notre critique


7e - Grave de Julia Ducournau avec Garance Marillier, Ella Rumpf…

De la fascination à l’écœurement il y a Grave, la grande surprise française de cette année. Un premier film entre campus movie et film gore, qui scandalise et dérange. Totalement déroutant, mais coupable plaisir de cinéma…Intense, sauvage, audacieux.

Lire notre critique


6e - A Monster calls de Juan Antonio Bayona avec Lewis MacDougall, Sigourney Weaver, Felicity Jones…

J. A. Bayona (L’Orphelinat et The Impossible) incarne la Nouvelle Vague du cinéma fantastique espagnole. Avec A Monster Calls il signe le film le plus déchirant et poétique de l’année. Un conte semi-fantastique, pour une petite merveille d’imagination et une grande réflexion sur le deuil et l’adolescence. Magnifique.

Lire notre critique


5e - Lion de Garth Davis avec Dev Patel, Rooney Mara, Nicole Kidman…

Sur une histoire vraie absolument incroyable, le novice réalisateur australien Garth Davis réussit habilement à distiller les émotions, à la manière d’un Slumdog Millionnaire. Mais ce sont bien les acteurs qui élèvent le film à un niveau exceptionnel. Dev Patel et Nicole Kidman en tête.

Lire notre critique


4e - Get Out de Jordan Peele avec Daniel Kaluuya, Allison Williams…

Tout le monde en a parlé. La grande sensation cinéma de l’année nous vient de l’américain Jordan Peele qui avec son premier film offre un brûlot réjouissant contre l’amérique de Trump. Si le propos est pertinent c’est dans la forme que ce film d’horreur l’emporte. Superbement réalisé et habilement imaginatif. Excellent.

Lire notre critique


3e - La La Land de Damien Chazelle avec Ryan Gosling, Emma Stone…

La La Land c’est le film à l’équilibre parfait, toujours sur la bonne note. Le jeune Damien Chazelle (Whiplash) prouve définitivement que son sens du rythme est sans égal. Et Ryan Gosling et Emma Stone sont épatants. Réalisation virtuose, film grandiose.

Lire notre critique


2e - 120 battements par minute de Robin Campillo avec Nahuel Perez Biscayart, Arnaud Valoisplus...

Le film qui représentera la France aux Oscars a créé la sensation aux derniers Festival de Cannes (Grand Prix). Robin Campillo, le créateur de Les Revenants, balaye tout sur son passage avec ce film générationnel rempli de fureur et d’énergie, totalement libre. Et la musique d’Arnaud Rebotini (Blackstrobe) participe largement à cette envolée.


1er - Detroit de Kathryn Bigelow avec John Boyega, Will Poulter

L’autre film étrangement ignoré des cinémas mauriciens se trouve être la claque la plus brutale de l’année: Detroit. Kathryn Bigelow (Zero Dark Thirty) s’attaque à un sujet ultra-sensible et bouleverse dans une reconstitution remplie de colère et de fureur, qui alterne les genres (film de guerre, d’horreur, biopic musical, de procès) avec une exceptionnelle maestria. Le spectateur est pris aux tripes, comme piégé. Un chef-d’œuvre.


On citera aussi le documentaire mauricien 'Les enfants de l’exil' d’Alain Gordon-Gentil, 'Silence' de Martin Scorsese, 'Le sens de la fête' d’Eric Toledano et Olivier Nakache (Intouchables) et 'Au revoir là-haut' d’Albert Dupontel (Bernie). Et si le phénomène annoncé 'Lady Bird' de Greta Gerwig n'est pas dans notre Top 10, c'est que nous ne l'avons pas encore vu! (le film est sorti uniquement aux Etats-Unis pour l’instant... en espérant une hypothétique sortie à Maurice)

Victor GENESTAR - Le Passionné
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Cinéma

commentez cet article

Actuellement

Dreamers 7

Film of the week

83%

Nos critiques

83%
de Romain Gavras
74%
de Pascal Laugier
80%
de Christopher McQuarrie
78%
d'Ari Aster
89%
de John Krasinski
Dans les salles

Top de la semaine

Top du mois

7164 vues
Le nouveau A4C, made in Camp Caval
2403 vues
Rafiki, Tamarin et au-delà
1839 vues
Alors Lionel Permal, quel est le programme du prochain (...)
1785 vues
Konpoz to Lamizik, espoirs d'une finale
1206 vues
Vendredi 28 septembre, Dreamers et des étoiles
1110 vues
Fanfan la musique
795 vues
Yelle, toujours fluo!
718 vues
Avec la victoire d'Emlyn, Konpoz to Lamizik voit plus (...)
710 vues
Ghostland, nouveau cauchemar de Pascal Laugier
639 vues
[Video] Nou ti interview - The Prophecy

Top 2018

1
7164 vues
Le nouveau A4C, made in Camp Caval
2
5932 vues
Le jazz mauricien brille avec Jerry Léonide
3
5744 vues
Fusion et liberté avec Jerry and the Resistance