'Biohackers', les nouveaux pirates

Catégorie Popcorn | Série / Publié le 07 Septembre 2021

C’est fini 'L’inspecteur Derrick'! Avec Netflix, l’Allemagne a basculé dans une nouvelle ère, où regarder une série allemande est devenue hype. La fascinante série 'Dark' (2018) au succès critique et public kolossal y est pour beaucoup. Puis la génération Z a définitivement succombée aux charmes allemands avec l’excellente 'How to sell drugs online' basée sur une histoire vraie incroyable et l’ambitieuse 'Tribes of Europa'. Une autre création Netflix, moins connue, participe à ce phénomène: 'Biohackers' dont la saison2 est sortie récemment.

Une série de SF ?  Pas vraiment. Sous ce titre high-tech, se cache une campus série dans l’ère du temps, moderniste et captivante, pensée comme un thriller. C’était loin d’être gagné avec Christian Ditter - réalisateur allemand de 'Vic, le viking' et 'Célibataire, mode d’emploi' (aïe !) -, en showrunner. Et pourtant, dévoilée en août 2020 sur Netflix, 'Biohackers' séduit d’emblée. Cadre moderne (la ville de Fribourg, verte et magnifiquement mise en scène, y est pour beaucoup), casting sympa et ambiance Erasmus façon 'L’auberge espagnole', la série distille très rapidement une atmosphère chaleureuse et… mystérieuse. L’histoire suit Mia (Luna Wedler - 21 ans), étudiante en première année de médecine à l’Université de Fribourg, qui fait tout pour introduire une classe très select de technologie de pointe et mettre à jour un scandale de bio-piratage au sein de son université. Sans trop en faire, 'Biohackers' nous plonge au cœur d’un monde fascinant, celui de la biotechnologie et de la manipulation génétique, parfois à la frontière de l’éthique. Au fil des 2 saisons (6 épisodes de 45 minutes par saison), l’intrigue s’épaissit et la série prend de l’ampleur, entre conspirations et… amourettes étudiantes biensur. Peu de temps mort, un montage malin, un univers geek souvent divertissant, mais quelques clichés et incohérences. On pardonne car le plaisir est bien là!

Une saison 3 de Biohackers? A ce jour, aucune annonce n’a été faite.

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Série

commentez cet article

Film of the week

71%

Top de la semaine

Top du mois

885 vues
Avec 'Tipa', Ribongia poursuit son hommage à La Réunion... (...)
676 vues
La Isla 2068 reportée au samedi 21 mai 2022
593 vues
[vidéo] La Citadelle de Port-Louis ressuscite avec We Love (...)
552 vues
[60 secondes] Brian Lamoureux et son mur de Port-Louis
538 vues
'Biohackers', les nouveaux pirates

Top 2021

1
5196 vues
Two Motions, le nouveau duo électrique made in Mahébourg
2
2695 vues
Balade dans la nuit de Port-Louis avec Junior Marina
3
2467 vues
D’Eau Coulée à Paris, le nouveau monde de Greg