Top 10 des meilleurs films en 2019

Catégorie Popcorn | Cinéma / Publié le 26 Décembre 2019

Action! L’année qui s’achève fut celle des héros ordinaires, des sans-voix et des opprimés. Le monde ne tourne plus vraiment rond et le cinéma s’en fait le reflet. De 'Grâce à Dieu' à 'Joker', La isla fait son 'best of' et a réuni les dix films qui ont marqué 2019. Une sélection, subjective et assumée comme telle, qui se veut un florilège de l’année écoulée. Après ‘Everybody Knows’ d’Asghar Farhadi en 2018 (Voir le Top 2018), quel film va monter sur la plus haute marche en 2019 ?

10e - 'Grâce à Dieu' de François Ozon

François Ozon ('8 femmes') s’empare d’un sujet brûlant d’actualité (la pédophilie dans l’église catholique) avec une délicatesse et un recul remarquables. Un très beau film sur des héros ordinaires.


9e - 'Once Upon a Time in Hollywood' de Quentin Tarantino

"Fucking hippies!" Le neuvième Tarantino défonce la Manson Family à coups de lance-flamme. Un film bavard, hommage à l’âge d’or d’Hollywood et parsemé de fulgurances. DiCaprio et Pitt sont géniaux.

Lire notre critique


8e - 'Us' de Jordan Peele

Le second film de Jordan Peele ('Get Out'), n’aurait pas sa place dans ce Top 10, sans son rebondissement final, sidérant, magnifiant le propos d’un film perçu au départ comme une simple série B d’horreur, finalement pensé comme une grande fable sociale.

Lire notre critique


7e - 'Les Deux Papes' de Fernando Meirelles

Le réalisateur brésilien de 'La cité de Dieu' met en scène les conversations secrètes entre le pape Benoit XVI et le futur pape François avec une profonde humanité. Le duo Anthony Hopkins et Jonathan Pryce (bluffant de ressemblance avec le pape François) est exceptionnel.


6e - 'Velvet Buzzsaw' de Dan Gilroy

Bombe Pop dans le monde de l’art moderne, ‘Velvet Buzzsaw’ est un film jouissif, curieusement passé inaperçu, malgré un tandem irrésistible : Dan Gilroy (réalisateur du chef d’œuvre 'Nightcrawler') et Jake Gyllenhaal (son acteur fétiche). La série B de l’année.

Lire notre critique


5e - 'The life and death of John F. Donovan' de Xavier Dolan

Le septième film (déjà!) du très hype Xavier Dolan est un feu d’artifice d’émotions, une sorte de prolongement hollywoodien de son chef d’œuvre ‘Juste la fin du monde’. Kit Harington ('Game of Thrones'), d’une sensibilité touchante, tient son grand rôle.

Lire notre critique


4e - 'Parasite' de Bong Joon-ho

Entre délire familial jouissif et satire sociale saignante, la dernière Palme d’or cannoise recueille tous les suffrages. La faute à un casting dément et à un réalisateur (le Sud-coréen Bong Joon-ho - 'Snowpiercer') au sommet de son art.

Lire notre critique


3e - 'Ad Astra' de James Gray

Quête (intérieure) et voyage (insensé) vers un père disparu depuis 16 ans aux confins de l’univers, la dernière réalisation de James Gray ('The Lost City of Z') est d’une puissance visuelle et poétique saisissante. Magnifique.

Lire notre critique


2e - 'El Reino' de Rodrigo Sorogoyen

Non, le film espagnol de l’année n’est pas ‘Douleur et Gloire’ de Pedro Almodovar. La jeune génération prend le pouvoir et Rodrigo Sorogoyen en est le symbole. Après le brillant 'Que dios nos perdone', son 'El Reino' est un thriller politique haletant et vertigineux. Survolté.


1er - 'Joker' de Todd Philipps

Dans un monde où les films de super-héros, noyés d’effets de spéciaux et vides de toute substance, sont rois, 'Joker' sort des ténèbres et propulse le paria de Gotham City en super star de 2019. Dans les habits du clown, Joaquin Phoenix, fêlé de toutes parts, assure un show mémorable. Le héros de l’année. Ainsi va le monde.

Lire notre critique


Documentaire de l’année:  'Pour Sama' de Waad al-Kateab sur le quotidien d’une mère syrienne dans les ruines d'Alep.

Ils n'étaient pas loin du Top 10: 'John Wick 3 - Parabellum' de Chad Stahelski pour les 20 premières minutes les plus trippantes de l'année, et 'Mary Queen of Scots' de Josie Rourke pour ce portrait saisissant et glaçant de Marie Stuart. Un peu plus loin: 'Le chant du loup' film de sous-marin français très efficace d’Antonin Baudry, 'Rocketman' le biopic 'conte' sur Elton John de Dexter Fletcher, 'La Mule' de l'inépuisable Clint Eastwood, et le très beau 'Mon Inconnue' de Hugo Gélin.

Victor GENESTAR - Requiem for a Dream
Un nouveau son, une expo, un ciné ? Méfiez-vous tout lui tient à cœur ! Avec sa plume aiguisée, quand tombe le verdict, c'est "L'amour et la violence"...

Autres articles Popcorn et Cinéma

commentez cet article

Actuellement

LA ISLA 2068 #3

Film of the week

84%

Nos critiques

84%
de Leigh Whannell
78%
de Todd Haynes
85%
de Guy Ritchie
83%
des Safdie Brothers
81%
de Sam Mendes
Dans les salles

Top de la semaine

Top du mois

2082 vues
Top 10: Le monde du street art face au (...)
1156 vues
Les ambitions de Go Out!
1099 vues
La culture panafricaine à l’honneur du ALU Arts Fest
1014 vues
Ghetto Kumbé, trio colombien à suivre!
978 vues
'Lam An Doz', le message d’amour de Maya Kamaty
956 vues
Odezenne, Pouchkine et mythologie
954 vues
Un Mama Jaz 2.0 avec Gina & Belingo
899 vues
'The Outsider', le dernier Stephen King en série
889 vues
Patyatann 2.0: confinement créatif et nouveau chapitre
875 vues
'Dark Waters', la contamination lente

Top 2020

1
4814 vues
Malaïka met le feu à La Réunion
2
3739 vues
AnneGa raconte son nouveau clip avec Azim Moollan
3
2392 vues
Le Tango Bluz de Zulu